Quand t’as la poisse !

Il faut le dire, mon Chéri et moi, on a souvent la poisse. Lorsque j’ai commencé mon nouveau poste il y a un an, ma collègue ne voulait pas me croire. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’elle en soit convaincue. C’est simple, sur mon ancien poste, une collègue me surnommait chat noir et c’est pas seulement parce que mon chat est noir.

Nos vacances dans l’est se sont plutôt bien passées: pas de RALC, un contact avec enfant en bas âge limité à 2h, pas d’imprévu. Pour le retour de vacances par contre, c’est une autre histoire ! Déjà, on était content de ne pas avoir eu de soucis avec la voiture de location. Notre voiture (achetée pendant les essais en vue de faciliter nos trajets avec notre future progéniture) a rendue l’âme cette été, 1 an 1/2 après son achat. Décalage de la courroie de distribution à 130 km/h sur l’autoroute lors d’un week-end de grands départ, moteur bousillé, 3500€ de budget réparations, et une voiture à la casse. La courroie étant neuve lors de l’achat de la voiture, selon le garagiste, ça n’arrive que très rarement et encore moins avec une courroie récente, c’est vraiment pas de chance… Au moins on était vivant et c’était déjà très bien.

Devant être en traitement pendant ces vacances de Noël, on avait prévu de se garder des jours tranquilles à la maison avant de retourner travailler. Définition chez nous: dormir, regarder Netflix et jouer à des jeux vidéos. Le problème, c’est qu’une fois les valises rangées et la machine à laver en route, j’ai découvert que l’écran de mon ordinateur portable n’avait pas survécu au voyage. Comptons environ 150€ de réparation pour l’écran sur un ordinateur de presque 4 ans dont la carte wifi débloque depuis plus de 6 mois et que j’utilise quotidiennement, pas sure que ce soit vraiment rentable sur le long terme. Bien évidemment avec les fêtes de fin d’années, les stocks des magasins sont assez bas et les livraisons sont à prévoir pour le jour de mon retour au boulot. A peine rentré, nous voilà donc déjà reparti chez Darty, malheureusement, le magasin est petit et avec peu de stock nous rentrons bredouille. Mon Chéri s’est donc attelé à comparer le rapport qualité/prix des divers marques d’ordinateurs portables et a découvert un magasin d’informatique sur Paris avec des prix tout à fait correct et surtout un gros stock. Dès le lendemain, direction le magasin où j’ai pu trouver mon bonheur. C’était pas vraiment prévu dans le programme de la journée qui était déjà bien chargée, ni dans le budget mais mes vrais vacances peuvent enfin commencer !

Ah bah non en fait ! 24h après être rentré, la température de l’appartement n’augmentent pas et les radiateurs sont encore tout froid. Même notre chat l’a remarqué. Sans chauffage et sans sa couverture partie au lavage, elle s’est dit que venir dormir sous la couette avec nous devait être une bonne idée. On est un peu déçu parce que les soucis de chauffage faisaient partis des raisons de notre déménagement. On ne comprend pas pourquoi ça ne fonctionne pas, la chaudière vient d’être entretenue, elle fonctionne correctement et on a de l’eau chaude mais pas de chauffage. On a purgé la chaudière, ouvert à fond les radiateurs et monté le thermostat mais toujours rien. Ce matin, on tente un mail au propriétaire qui est souvent très réactif sans non plus se faire d’illusion. On est dimanche pendant les fêtes de fin d’année et avec un jour férié qui approche. 15 min plus tard, appel du monsieur qui nous dit que si on a coupé le chauffage de la salle de bain pendant notre absence, c’est normal, ça bloque tout. Entre temps, on avait tenté de purger les radiateurs et c’est exactement ce qu’il fallait faire. Et enfin, ça y est presque 48h après notre retour, le mode flemme peut être activé ! Exception faite de la cuisine prévue pour le nouvel an mais une amie nous ayant prêté son robot pâtissier, j’avoue qu’on s’éclate bien avec ! Voilà, il est grand temps que cette année pourrie de 2018 se termine, j’espère vraiment que 2019 nous apportera le miracle tant attendu. Quant aux aléas de la vie et bien tant pis on continuera à régler les problèmes au fur et à mesure.

 

giphy

17 commentaires sur “Quand t’as la poisse !

  1. Et du coup, j’y vais de mon anecdote poissarde…

    On décide de partir une semaine dans le Gers. Notre voiture de l’époque, une très puissante et très lourde berline allemande, boîte auto, 4 roues motrices, V6TDI, bref tout ce que tu veux, je précise pour la suite, c’est comique !

    On arrive sur place un samedi aprèm, visite d’un village classé, puis on remonte en voiture. Il tourne la clé dans le contact, on entend un « clac », et plus rien.

    On appelle l’assurance, qui finit par nous envoyer une dépanneuse (je te la fais courte, hein, le Gers, c’est des petites routes) : problème, notre voiture c’est une 4 roues motrices avec boîte auto, qui est donc bloquée comme si t’avais mis le frein à main, et elle est trop lourde pour sa dépanneuse, …et il n’y a que 2 places dans la cabine du mec,….

    Tant pis, on tente le tout pour le tout, il hisse la bagnole sur le plateau, et nous on reste assis dans notre bagnole, ur le plateau, en se cachant, en cas de contrôle de flics. La classe à Dallas.

    Il nous dépose au garage, oui mais on fait comment nous, au milieu du Gers ??? l’assurance finit par nous envoyer un taxi qui nous conduira à l’agence de location pour un véhicule de remplacement.

    Le taxi ? un ancien de la région parisienne, venu respirer le bon air de la campagne. Je lui dis de surtout pas toucher au chien, il ne m’écoute pas, mon chien le mord. Le mec pas content prend la route et joue la montre avec son GPS : traversée du Gers avec des virages sur 2 roues tout le long des routes de campagne. lol

    On arrive sains et saufs à l’agence de location et on récupère une clio de base, avec laquelle on taille la route pendant nos vacances, les Pyrénées itou itou…

    Arrive le jour de récupérer notre merde allemande au garage : le garagiste un peu gêné nous dit que le train qui devait livrer la pièce détachée a déraillé, et qu’il ne sait pas quand la pièce arrivera… !

    Pas le choix, on rentre dans notre location et on prie très fort pour que la pièce arrive avant la fin de notre séjour…
    On avait loué un gîte, c’était pas cher. La facture du garage, 1800 €, c’était il y a 10 ans. La carte de mon mari n’est jamais passée dans l’automate, j’ai dû faire un chèque lol

    La route du retour s’est passée sans encombre.

    Arrivés chez nous, un dégât des eaux avait inondé notre appartement : on n’a même pas défait nos valises, on a été relogés à l’hôtel…

    J’ai eu 2 semaines d’arrêt de travail et des anti-dépresseurs loool

    Alors, pas mal, non ?

    Cette panne ? une petite vis de rien du tout qui a pété…et qui nous a bien niqué nos vacances.
    Une RALC ? « ça fait des souvenirs ! »

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s