L’interminable attente des DPO

Aujourd’hui, je suis à 11 DPO, 6 jours après le transfert. Plus de la moitié de l’attente est passée, la date de la prise de sang se rapproche.

Cette FIV, j’ai eu beaucoup de mal à m’investir dedans. Depuis le début, je ne la sens pas. Les 4 blastocytes obtenus me font mentir, ça reste un beau score. Le jour du transfert, j’ai failli pleurer devant le médecin tout optimiste qui me dictait les habituelles consignes: on continue bien les traitements, on reste positif et on fait bien la 2ème prise de sang même si saignement et même si la première est négative (séance de torture dont je ne vois pas l’intérêt mais bref). Ça va je connais, c’est la 3ème fois que je le fais et c’est pas comme si c’était en plus écrit en gras sur les papiers. Devant ma tête défaitiste d’avance, elle a bien insisté sur le fait qu’il fallait rester positif. Alors devant ce leitmotiv du peu de personnes au courant, j’ai essayé d’être positive. Contre toute attente, je lui ai parlé à cette embryon, je ne pensais pas, mais c’était spontané, ça ma semblé naturel. Tu t’accroches bien hein ? Surtout accroche toi bien là où le médecin t’as posé, je t’assure pas besoin d’aller plus loin. Tu veux manger quoi pour le petit dej ? J’ai essayé de rester positive, de me projeter sur un magnifique taux et il est bien la le problème. Peut-être étais-je trop positive ? Jusqu’à 9 DPO, ça allait à peu prêt, je ne psychotait pas sur les symptômes imaginaires, trop tôt de toute façon, j’avais de l’espoir. Mais depuis hier, je perds pied, je n’y crois plus., je psychote sur le moindre symptôme. Le truc qui a tout fait basculer ? Mon col de l’utérus. A 9 DPO, en mettant la progestérone, j’ai remarqué qu’il était dur et fermé comme la dernière fois alors j’y est cru dur comme fer et évidemment, j’ai fait ce qu’il ne faut pas faire je suis aller chercher sur internet. Je suis tombée sur les forums doctissimo avec des meufs en C2 persuadées d’être enceinte à 2 DPO à causes de leurs symptômes et qui en plus l’étaient vraiment… Alors cette histoire de col, ça ne veut absolument rien dire pire encore c’est peut-être mauvais signe, de toute façon, je n’ai pas trouvé d’information vraiment fiable. Ça dépend des femmes et surtout ça ne veut rien dire !! Je le sais bien pourtant, il ne faut se fier à AUCUN symptômes, ça ne veut rien dire !!! Effets indésirables des traitements, symptômes de grossesse ou syndrome pré-menstruel, ça marche pour tout. Pourtant je me fais avoir à chaque fois.

Alors hier soir, en allant me coucher, j’ai craqué, grosse, grosse crise de larmes, j’en peu plus, je suis à bout. Je n’ai pas envie de dormir parce que je n’ai absolument rien fait de ma journée, je m’ennuie seule enfermée chez moi avec un Chéri qui bosse pas mal parce qu’il s’était organisé pour être sur d’être présent pour la ponction mais qui doit maintenant travailler. Du coup, je culpabilise forcément,  parce que les sanglots me donnent mal au ventre et franchement une personne triste, ça donne pas envie à un embryon de rester. Mes pleurs ont réveillés mon Chéri, impuissant qui ne sais pas quoi dire. En est ressorti quand même qu’il n’y aura pas de FIV 3 ou pas avant un bon moment. Je vis celle ci beaucoup trop mal. On part quand même sur les transferts de nos blastocytes parce que comme toujours depuis 5 ans, bientôt 6, on ne sais pas où on habitera à la fin de l’année et vraiment pas envie de traverser la France, au mieux, pour des transferts qu’on aurait pu faire avant. Mais après ça, ce sera long break ou abandon du parcours. En espérant que notre couple tienne jusque là.

giphy.gif

 

Je n’en peu plus de cette vie entre parenthèse. Je n’aime pas ce boulot où je m’ennuie comme un rat mort, je ne m’inquiète pas du retard pris pendant mon arrêt en 1 journée, 2 grand, grand max, le retard sera rattrapé et je passerai mes journée assise à mon bureau à ne rien faire.  Retourner bosser au lieu de rester à la maison n’aurait servi à rien, mon esprit n’aurait pas été plus occupé. Du coup, je m’en sens totalement inutile, un boulot ennuyeux, dans une région que je n’aime pas, même pas foutu de faire un gosse.

Finalement, je suis allée au sport jeudi avec une amie. On pensait allez à notre cours de Pilates mais en fait le jeudi, c’est yoga. Ça tombe bien c’est plus doux. Dès que ça me tirait dans le ventre, je ne faisais pas la posture, j’y suis allée tranquille. Ça ne m’a pas fait particulièrement de bien, une fois le cours fini, je suis retournée dans ma maison/prison.

En conclusion je n’ai pas hâte de faire cette prise de sang. Positif ou négatif, je ne suis pas sure de réussir à faire face au résultat.

31 commentaires sur “L’interminable attente des DPO

  1. La joie des hormones, où quand la chimie fait faire du yoyo à ton cerveau. Vu de l’extérieur, rien que de très normal. Vu de l’intérieur, c’est le cyclone ! Quelle que soit l’issue (et je te souhaite qu’elle soit heureuse, ça va sans dire !), tu vas revenir à ton niveau normal. Mais patience…je sais ça fait chier…
    Amicalement.

    J'aime

      1. Ah j’ai pas dit qu’elle te l’apprenait, ce serait plutôt qu’elle te l’impose…On en est toutes là pendant cette période ! qui jouerait au loto sans la fébrilité liée au tirage ? Je sais pas où tu te trouves, mais si chez toi la météo est aussi pourrie qu’ici, ça aide encore moins 🤪

        J'aime

      2. Non toi tu ne l’as pas dit mais on me l’a énormément répété. Justement je joue pas au loto lol. Effectivement ici aussi le temps est pourri. Et puis se balader sans but sur le bitume c’est pas trop mon truc.

        Aimé par 1 personne

  2. Pour l avoir vécu très souvent now 6 transferts je crois qui compte on sait que ça sert à rien que rien n est fiable mais on le fait qd même impression de devenir folle qu on arrivera pas au bout de l attente, une minute on veut y croire la seconde on sait que C mort et on comprend pas pkoi on continue à s infliger tout ça. Je te comprends aussi pour le boulot je suis dans le même cas ! Malgré tt en y croit car oui ça peut être positif car oui il suffit d’une fois pour que tt bascule, je croise fort pour toi et tt le courage du monde essayes de sortir ballades toi va voir des amies restes pas trop seule bises

    Aimé par 1 personne

  3. Bon courage…. elle est horrible cette période et j’arracherai bien la langue de ceux qui disent qu’il ne faut pas y penser… juste im-po-ssi-ble…
    Genre ne pense pas à un ours rose avec des yeux bleus ! Raté, je suis sûre que tu as perdu :p

    Aimé par 1 personne

  4. Étant en pleine attente et en plein comptage des DPO je ne peux que comprendre ! La première semaine je la trouve easy mais après quand tu sais que les jeux sont faits tu guette tout et n’importe quoi ça rend ouf ! Perso j’arrive à m’occuper l’esprit avec les faire parts du mariage, je me donne pour objectif de les finir le même jour que la prise de sang, comme ça j’ai un autre objectif que les DPO 😂

    J'aime

    1. Mon objectif, comme à chaque fois c’est de trier et sauvegarder mes milliers de photos. J’ai commencé et puis la flemme de finir. Mais ça m a fait penser qu’il faut que je me bouge parce qu’il y peut être des soldes sur les impressions et je dois avoir 150 photos en attente d’être imprimées.

      J'aime

  5. meme quand on est patient de nature, je crois que la PMA transforme les filles que nous sommes en impatientes. alors ne soit pas trop dur avec toi meme. franchement, l’attente du resultat, c’est le l’epee de damocles au dessus de la tete,! dans quelle region vis tu ? pourquoi tu ne changes pas de taf ?

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou c’est un moment très dur cette attente où on guette chaque symptôme sans savoir à quoi s’attendre. Tu ne vas pas faire de test avant? Moi j’ai toujours commencé vers 11DPO 😂 Je n’ai jamais pu attendre le verdict du labo! Je trouve cela encore plus horrible et brusque que de lire le résultat. Pour le col je t’avoue que c’est un peu compliqué de comprendre aussi. C’est vrai qu’en mettant la progesterone on est tenté de chercher des choses mais j’ai l’impression que c’est assez tard que ça change là-dedans. En tous cas ça varie pas mal au début. J’espère que tu auras un beau +++ un beau taux!!!! Courage pour l’attente (mais tu dois attendre pas mal en tout non? Dans ma pma c’est pds à dpo14).

    Aimé par 1 personne

    1. Aucun test avant, no way ! En cas de neg, j’espère un faux positif, et si positif, j’ai peur que le taux soit trop bas donc on attend la date officielle. Et chez nous aussi à 14 dpo mais comme on transfert systématiquement des J5, ça ne fait que 9 jours d’attente.

      Aimé par 1 personne

    1. Bof, j’ai rdv dans 30 min avec la psy de pma ( rdv pris depuis longtemps), je sais pas ça aidera. Le regard des collègues qui me voient revenir après 2 semaines et crèvent d’envie de savoir pourquoi n’aide pas non plus.

      J'aime

  7. Tiens bon! Ça va aller! Moi j’ai commence à couturier avec la PMA, je suis inscrite à la piscine (que j’adore!)… En étant aussi en pleine attende pour la PDS, je te comprends. Courage!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s