Le jour d’après

Pour clôturer officiellement cette FIV ICSI, il a bien fallu que j’aille faire cette maudite prise de sang. Levée aux aurores, après une nuit très courte et agitée, autant dire que la motivation n’était pas de la partie.

Le labo est particulièrement rempli et l’infirmière qui me pique me fera gagner deux prises de sang pour le pris d’une. Question qui m’a laissé sur les fesses : «pourquoi on fait un dosage de BHCG aujourd’hui ?». Hein ? Tellement à l’ouest et désinvestie, j’ai du reprendre le calendrier et compter les jours pour lui donner la date du transfert. En même temps, les labos que je fréquentais jusque là ne s’embêtaient pas de ce genre de détail. En prime elle me souhaite une belle journée alors que je lui avais clairement fait comprendre que c’était négatif. J’ai peu dormi, très peu mangé, la journée va être longue.

Arrivée au boulot, je fait ma dernière injection de Progiron et je range tout le matos pour le ramener à la maison. J’essaye de faire taire cette infime espoir restant, de ne pas m’emballer. On garde en tête que non, non et non, c’est pas la peine d’espérer un miracle, c’est pas possible. Ça sert à rien de ressasser, on tourne la page. Dès l’ouverture du secrétariat de Hope, j’appelle en espérant de tout cœur avoir un RDV avant octobre. La secrétaire me demande si je pars en vacances et me propose de me mettre sur liste d’attente en me disant avoir bon espoir d’arriver à caser tous le monde avant les vacances, vu qu’il n’y a presque plus de transferts ou de ponctions. A priori je vais un peu vite pour elle qui attendait les résultats pour m’appeler. Sauf que moi je n’ai pas du tout l’habitude, personne ne m’a jamais rappelé suite à une prise de sang et je prenais direct 3 mois dans la vue pour le moindre RDV. Évidemment j’accepte avec joie la liste d’attente et lui dit que Hope m’avait parlé de faire un bilan à J3 avant d’envisager la FIV 3, le mien datant de nos débuts, inutile de préciser que c’est pas récent. S’il n’y a que ça comme problème, elle m’envoie direct des ordo pour le bilan à J3 que je peux faire dès que j’ai mes règles. Mes règles ont 8 jours pour se pointer avant que ma gynéco préférée des échos parte en vacances. Absolument parfait !! Elle a fait ma journée ! RDV la semaine pro avec l’endocrino pour mon Chéri en espérant très fort qu’il ressorte avec une ordonnance pour booster tout ça.

giphy (37)

A 10h30, les résultats confirment ce que je sais déjà, taux <5. Clap de fin de la FIV 2. Comme les autres cet embryon avait un nom, comme pour les autres je lui ai parlé et comme les autres il s’est barré. J’arrête les traitements, les alarmes sont stoppées et ce soir je pourrai prendre quelque chose pour espérer réussir à dormir.

 

14 commentaires sur “Le jour d’après

    1. Les injections je m’y étais faite, ça ne me dérangeait pas plus que ça. Maintenant faut que j1 se pointe à temps. 6 mois que je suis sous traitement, je ne reconnais pas mon corps donc difficile de prévoir.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s