Cup et serviettes hygiéniques lavables

Cet article est dans mes brouillon depuis bien longtemps mais n’ayant eu aucun cycle naturel depuis l’ouverture de ce blog, je n’ai jamais trouvé le bon moment pour le poster. Suite à l’article de Lucienne sur son test de la culotte menstruelle, je me suis dit que c’était l’occasion d’alimenter le partage d’expérience. Comme beaucoup de femmes avec des règles abondantes, j’avais des a priori en me disant que le lavable serait moins fiable que le jetable et donc pas fait pour moi.

Difficile de passer à côté, je pense que tout le monde en a entendu parlé. J’ai commencé à utiliser la cup en même temps que le début des essais en juin 2016 – avec l’espoir qu’elle ne servirai pas avant longtemps 🤣 – et les serviettes hygiéniques lavables, il y a plus d’un an.

Pour la cup j’ai longuement hésité avant de me lancer pour 2 raisons :

-En 1er, le prix. Au vu de mes dépenses en tampons, l’investissement pouvait valoir le coup en moins de 6 mois mais si ça ne me convenait pas, c’était jeter de l’argent par les fenêtres.

-En 2ème, le choix de taille. Si l’on suit les conseils des sites, je devais choisir une taille S au vu de mon poids et de ma taille mais ayant des règles abondantes, il faudrait plutôt que je choisisse une taille M.

Je me suis finalement décidée sur les conseils d’une amie. J’ai commandé sur internet sur le site de la ferme des peupliers sur lequel il y avait une promotion pour l’achat de 2 cups MeLuna. J’en ai donc acheté 2 : une de taille S et une M avec tige. Jusque là, j’utilisais des tampons ET des serviettes en même temps sur les 2 premiers jours de règles. Les tampons d’absorption max étant saturé en 2h et n’ayant pas toujours accès à des toilettes, impossible pour moi de me contenter des tampons, idem pour les serviettes. Je me levais également au moins 1 ou 2 fois par nuit pour me changer sinon j’étais bonne pour changer mes vêtements et tout le linge de lit, couette compris. Autant vous dire qu’entre les douleurs de règles et le flux, j’étais hyper fatiguée. Suffit que mes règles débarquent un lundi, et en fin de semaine, je ressemble à un zombie. C’est avec le recul et en discutant avec d’autres femmes que j’ai réalisé que ce n’était pas du tout le cas de tout le monde. Avant le diagnostic d’endométriose, je pensais que j’étais une vrai chochotte, fatiguée d’un rien. Les autres y arrivent sans problème pourquoi pas moi ?

J’ai évidement galéré dans les débuts à placer ma cup correctement, comme tout le monde je pense. La PMA m’ayant appris que mon col était très postérieur, j’ai maintenant compris comment la positionner correctement. Concernant la taille, j’ai commencé avec la taille S histoire de me familiariser un peu avec le machin. Mais malgré sa capacité « de stockage » plus importante qu’un tampon, c’était pas encore le top. Du coup, je me suis lancée avec la taille M. Alors concernant la capacité « de stockage » c’est la classe, mais je pense qu’elle est un peu grande pour moi vu qu’elle a tendance à bouger ce qui la rend un peu plus inconfortable que l’autre mais surtout mes douleurs abdominales sont plus importantes et c’était juste horrible. J’ai eu beau chercher des explications sur internet, je ne comprenais pas vraiment pourquoi j’avais aussi mal. C’est 1an 1/2 plus tard que j’ai compris avec le diagnostic d’endométriose. Et pour cause, la cup M étant plus grande que l’autre, elle vient « cogner » contre mes lésions d’endométriose et forcément, ça ne fait pas du bien. Je me contente donc de ma cup taille S que je vide 3 ou 4 fois par jour (à J1) et 1 fois la première nuit, toujours en association avec une serviette. A partir de là, ma consommation de serviettes hygiéniques a clairement diminuée. Si chez certaines, il parait que ça ne fuite pas, chez moi, quand elle est pleine et bien ça déborde tout simplement. En 3 ans, je n’ai acheté des tampons qu’une fois car nous partions en week-end, sur un 1er jour de règles, sans accès à une salle de bain et je n’ai toujours pas fini la boîte. L’autre gros point positif c’est que lors de mes règles post fausse couche, j’étais bien contente de me servir de la cup parce qu’au vu de la quantité de sang perdue, et malgré un stock toujours assez conséquent dans mon sac, j’aurais clairement été à court de protections bien avant la pause déjeuner.

Concernant les serviettes hygiéniques lavables, je n’ai appris leur existence que plus tardivement. Avant de me lancer, je voulais en voir « en vrai » pour avoir une idée de la taille et j’ai fini par en trouver de la marque Anaé dans un magasin bio. J’ai commencé par en acheter 2 pour tester et je les trouve vraiment plus confortable que les jetables. Elles bougent moins et j’ai l’impression qu’elles ont une capacité d’absorption plus importante (toujours cette galère de flux abondant). J’en ai donc commandé 2 autres, lors d’une commande de produits, chez greenweez cette fois-ci. J’achète petit à petit, le budget d’un kit complet étant quand même assez conséquent même si on en trouve de plus en plus en boutique, ce qui évite les frais de ports. Il y a quelques mois, j’en ai acheté une autre de la marque Plim, dans un day by day. Après utilisation, ce n’est pas ma préféré, puisque c’est toujours la dernière à être utilisée. L’avantage c’est qu’en lavable, il y a un énorme choix de taille. Plim propose d’ailleurs un guide qui permet de connaitre son flux et guide pour le choix de taille à acheter. Grâce à ce guide j’ai acheté une une serviette grand taille de la marque Dans ma culotte que j’ai trouvé dans un Naturéo ! Et c’est bingo, avec le combo cup plus cette serviette, alléluia, plus besoin de me lever pour me changer la nuit. Reste plus que le problème de la douleur qui me réveille mais ça reste quand même un soucis en moins. N’ayant pour le moment, pas un stock suffisant pour tenir toute ma semaine de règles, je les lave au fur et à mesure à la main avec du savon de Marseille et les passe ensuite en machine quand ma semaine de règle est finie. Si j’ai besoin d’en changer et que je ne suis pas chez moi, je la met dans une pochette spéciale et je la lave quand je suis chez moi. Pour la question qui tue ! J’ai été très surprise de constater qu’il y avait beaucoup moins d’odeur qu’avec le jetable.

Suite à l’article d’Annmy, j’ai également investi dans des protèges slips lavables pour les périodes de traitement post transfert. J’avais opté depuis un moment sur une marque de jetable bio mais soyons honnête, c’est pas donné et la boite se vide très vite. Malheureusement, vu que j’ai très vite switcher sur du Progiron lors du dernier TEC, je n’ai même pas eu l’occasion de tester.

En conclusion, ça m’aura pris du temps mais je suis ravie du changement. Avant, en fin de règle j’avais des soucis de sécheresse et d’irritations et j’avais vraiment hâte que mes règles se termines. Maintenant, je n’ai plus de soucis de ce côté là (même si j’ai toujours hâte que mes règles se termines quand même), je sais que je peux sortir de chez moi pour plusieurs heures sans inquiétude de savoir si je trouverais des WC, et surtout je dors beaucoup mieux la première nuit. Plus besoin d’en racheter en magasin, et plus d’appel de mon Chéri qui est perdu dans le rayon et qui souhaite confirmation des marques et de l’absorption utilisée. Avouez que ça vous est déjà arrivé ? En bonus, pas de perturbateur endocrinien en contact direct avec ma foufoune !

19 commentaires sur “Cup et serviettes hygiéniques lavables

  1. Vous m avez convaincu sur la culotte menstruelle ! Hihi ! J ai acheté sur un site , un lot de 2×2. On verra bien . Dans mon cas , c est plus pour les fin de regles ,pr l instant je reste sur les tampons …la cup ça me fait un peu peur d avoir un truc comme ça a l interieur

    Aimé par 3 personnes

    1. Bah du coup la culotte j’ai pas testé. La cup, il m’a fallu du temps pour me familiariser avec mais finalement je la trouve bien plus confortable que les tampons. Par contre, il existe des tampons lavables si tu préfère.
      Quoiqu’il en soit, je te souhaite sincèrement ne pas avoir à t’en servir avant longtemps !! 😘

      J'aime

      1. Des tampons lavables! 👀 , eh ben , j en apprends des choses ..:)… Mais tu sais , c est ce dont je me suis rendu compte en les commandant . Je me suis dit : mais merde , pourquoi j achète ça, alors que ça se trouve je ne vais pas en avoir besoin .

        Aimé par 2 personnes

  2. Merci pour le partage d’expérience ! Je suis d’accord avec toi que les SHL sont agréables à porter, ça ne gratte pas, n’irrite pas et surtout par les fortes chaleurs. Et surtout pas d’odeurs particulières, j’avais lu quelque part, où ? Je ne sais plus ! Mais les odeurs proviennent justement de la macération avec le plastique et autres composants chimiques.

    Aimé par 1 personne

  3. Allez c’est décidé, je vais me commander des SHL! Par contre il y a pas mal de marques et c’est pas donné, donc j’aimerais bien choisir la bonne du premier coup. Tu reproches quoi aux Plim?

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve qu’elles absorbent moins vite que les anaes donc j’ai toujours peur que ça fuite. Par contre les anaes ne font pas de grandes tailles et ils faut être honnête, elles sont moches 😂. Tu peux en acheter une ou deux en magasin pour tester et te faire ton propre avis. Perso je fais attention aux tissus utilisé et à la provenance. Il existe aussi hannapad et imse vimse qui sont moins connues. J’en trouve de plus en plus facilement en magasin bio ou de vrac type day by day. Ca évite une grosse dépense d’un coup. A savoir quand même plus te lave, plus ça absorbe.

      Aimé par 1 personne

      1. Anaes, j’ai pas trouvé c’est le nom de la marque? Il y a pas beaucoup de choix point de vue magasin bio par ici, alors j’ouvrirai l’oeil quand on sera en France la semaine prochaine 😀

        Aimé par 1 personne

    1. Sur les saignements de fc je n’avais utilisé que des serviettes même si aucun médecin ne m’avait du quoique ce soit à ce sujet. Par contre j’ai récupéré ma cup dès les règles suivantes.

      J'aime

  4. Intéressant ton article , on m’a toujours déconseillé les tampons avec de l’endo , j’ai donc opté pour la culotte menstruelle : géniale! Combinée avec une serviette les premiers jours , plus de débordements !!

    Aimé par 2 personnes

    1. A part après ponction ou hysteroscopie /graphie, je n’ai jamais reçu aucune recommandation. Même pour la FC, rien de rien. Alors j’ai fait au mieux pour me faciliter la vie. Par contre, j’aurais pas pensé qu’on pouvait associer culotte + serviette. Ça ouvre un peu plus le champ des possibilités !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s