Des vacances à l’arrache

Comme l’an dernier, nous avons pris nos congés en août. Parce que les centres de PMA sont fermés et donc, on ne risquait pas de louper grand chose, parce que le travail de Mon Chéri fermait pour une semaine mais surtout parce qu’il voulait éviter la galère des travaux des transports parisiens. Ça commençait fort avec l’anniversaire de ma belle mère qui voulait réunir sa famille et  nous avait réservé un hôtel depuis février. Aaah la joie des repas de famille, des remarques déplacées et des enfants. Finalement ouf, pas de femme enceinte, pas de remarque ou alors vraiment sans faire exprès et avec excuse immédiate, sans malveillance (l’occasion d’apprendre que notre « secret » ne l’est pas tant que ça…) et 4 enfants en bas âge qui ont joués dans leur coin. Deux d’entre eux étant les enfants du cousin de Mon Chéri, on savait d’avance qu’ils seraient là. Bon ça fait quand même toujours mal de voir un enfant qui aurait l’âge du notre, si on avait fait parti des chanceux de la procréation. Mais finalement, j’ai quand même pris plaisir a jouer et m’occuper des plus jeunes comme je le faisais avant. Va savoir pourquoi, l’un des jeu a été de remplir mes poches de cailloux. J’ai pas trop compris le principe mais ça semblait très drôle. Au final, ça nous a quand même permis de progresser dans notre réflexion par rapport à l’adoption. Même si ce n’est pas un tout petit bébé, et qu’on serait un peu frustrés d’avoir raté les étapes importantes des premières fois, on n’aurait pas été contre repartir avec le petit dernier de 2 ans dans nos valises.

La PMA n’était, malgré tout, pas bien loin dans nos pensés. Notre première étape a été, la pharmacie du village pour récupérer un stylo de Gonal pour Mon Chéri. Au vu des grosses chaleur, je n’était pas très à l’aise à l’idée de faire l’aller-retour avec le précieux traitement. Je l’ai donc commandé par téléphone plusieurs jours avant notre arrivée. La pharmacienne était super stressée, et nous a demandé s’il fallait commander des seringues et des aiguilles, si on avait besoin de compresses, de désinfectant ou d’une boîte à aiguille. C’est bien la première fois que quelqu’un s’inquiète de savoir si on a bien tout ce qu’il faut. Elle a d’ailleurs été surprise de nous voir arriver avec notre boîte isotherme.

Une fois, le gros de la fête passée, nous avons pu rester quelques jours de plus pour profiter de la région et du calme de la Province. Le coin est absolument magnifique ! On en a profité pour se faire de petites balades avec le chien de ma belle mère et notre chat.  Si le chien se baigne sans soucis, le concept a paru très étrange à notre chat. On est resté plusieurs jours sur place et on s’est fait plaisir avec le gros kiff de nos vacances, une cession canyoning dans les gorges du Tapoul. Malgré l’eau que j’ai trouvé super froide, et mon vertige, j’ai pu réaliser les deux sauts obligatoires (au téléphone, on m’avait dit seulement un obligatoire !), plus un totalement optionnel. Le reste ne nous faisait pas peur et on s’est bien éclaté !! Malheureusement, le timing et la chaleur ne nous ont pas permis de se faire une vrai randonnée.

EMA_6685.JPG

Un ou deux jours avant notre retour prévu en région parisienne Mon Chéri se sentait déprimé d’avance de devoir rentrer. Faut dire que Paris nous sort littéralement par les trous de nez, et qu’on a plus que hâte de partir vivre en Province. Par soucis d’économie, on avait initialement prévu de se faire Paris version touristes (Versailles, les quais de Seine, le musée d’Orsay…) mais ça n’emballait pas du tout Mon Chéri qui avait vraiment besoin de se sortir le quotidien de la tête. Après recherche, l’option d’aller chez mes parents a été retenue. On a réussi a trouver des billets de train pas cher en se levant très tôt. Bon j’avais juste oublié que mes parents partaient justement cette semaine là. Finalement, le deal a été, ok pour vous prêter la maison si quelqu’un arrive avant notre départ pour récupérer les clés. J’étais pas hyper emballée à l’idée de passer 2 nuits toute seule dans cette maison où je n’ai pas vraiment de très bon souvenir et donc, où je ne me sens pas très à l’aise. Du coup, j’ai dit ok mais j’embarque mon chat pour me tenir compagnie 😂. Chat qui m’a effectivement bien tenu compagnie mais qui n’a pas été foutu de m’aider face à l’énooooorme araignée dans ma chambre au moment d’aller me coucher. Personne pour m’aider, mêmes les voisins étaient absents.

Finalement, le temps est vite passé en attendant que Mon Chéri me rejoigne. Entre tri dans mes affaires d’ado, courses et coiffeur (2 fois moins cher qu’à Paris c’est hyper rentable !).  La semaine s’est passée tranquillement avec un temps plutôt maussade. Mon Chéri a profité de la campagne pour manger des mûres et se faire un stock de confiture.

Etant à ce moment là, assez proche de chez des amis, qu’on ne voit plus très souvent depuis leur déménagement, on leur à proposer de venir nous rejoindre. On a donc passé 2 jours avec nos amis et leur petit de 18 mois. L’occasion de se faire une journée au zoo et une sortie piscine. C’était très agréable de pouvoir les revoir et on a passé de bons moments. Bon le hic de voir des amis que tu n’as pas vu depuis un moment, c’est que tu as des nouvelles de personnes que tu as plus ou moins perdu de vue. L’occasion donc d’apprendre qu’ils changent de siège auto parce qu’ils refilent le siège bébé à S qui va bientôt avoir un bébé (bim).  Pour rajouter à la liste, les couples qui ont eu leur premier peu de temps après qu’on se lance, vont avoir ou ont un deuxième (bim, bim). Bon, je vous passe les détails mais j’ai appris en 10 jours, 3 naissances et 2 grossesses. Histoire de bien remonter le moral en fin de vacances et de se rappeler que pour nous, ça ne sera pas pour tout de suite.

EMA_6750

Après tout ça, on était bien content de rentrer chez nous. Mon Chéri intégrant une formation très prenante, la rentrée s’annonce particulièrement difficile donc on essai de se dire que finalement, c’est pas plus mal de ne pas avoir à y ajouter la PMA. Il nous restera 2 bon mois pour arriver à trouver une nouvelle organisation. J’espère que vos vacances se sont bien passées et que celles qui sont concernée sont reboostées par leur rentrée pmesque. Bon courage pour cette nouvelle année scolaire !

10 commentaires sur “Des vacances à l’arrache

    1. Oui elle l’accepte sans problème ! Elle adore se promener quand on est en vacances. Elle a été habituée au harnais par sa famille d’accueil quand elle était petite. Tu as aussi un chat ? Des bisous à toi aussi !!

      Aimé par 1 personne

      1. Collier ils l’enlèvent trop facilement. Les harnais tiennent mieux et tu en trouveras sans problème. Attention au sens par contre. Une de mes copines s’est trompée et trouvais le sien très mal taillé 😂

        Aimé par 1 personne

  1. Tu as l’air d’avoir passé de bonnes vacances, c’est cool ! C’est trop top de pouvoir balader le chat !
    Moi non plus je n’aime(ais) pas avoir des nouvelles de vieilles connaissances, forcément tout le monde se reproduit comme des lapins…
    Quant à l’histoire des premières fois, je peux t’assurer qu’on en vit de très belles avec un enfant qui arrive plus grand 😉 des premières fois nombreuses… et très inattendues parfois, comme d’entendre ma fille s’exclamer « encooore » après qu’on soit passé pour la première fois, pour elle, sous un tunnel en voiture. On n’imagine pas à quel point tout est découverte ! Et puis on n’est peut être pas là pour le vrai premier mot ou le vrai premier pas, mais le premier que tu entends ou que tu vois est tout aussi précieux. 😉

    Aimé par 4 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s