Quand la ponction tourne au vinaigre

Je vous avais laissé sur le précédent article avec Hope qui souhaitait me garder en surveillance.

Pendant qu’elle appelle son collègue chirurgien pour le prévenir, Mon Chéri me raccompagne en chambre avec moult précautions. J’ai toujours super mal mais je sens que ça commence à aller un peu mieux. Je retrouve quand même ma position pliée en deux dans le lit et Hope repasse nous voir pour nous dire que le chirurgien restera sur place tout l’après-midi, prêt à réagir si besoin et elle nous laisse sous entendre qu’il va falloir penser à rester ici pour la nuit. L’infirmière vient me poser ma perf, elle hésite longuement sur le choix de la veine, pique et rate. Ce sont les infirmières du labo qui se déplacent pour les prises de sang, et les perfs sont posées au bloc, donc les infirmières du service d’ambulatoire piquent très rarement. Elle ne se sent pas de piquer une deuxième fois et appelle sa collègue. J’aurai préféré qu’elle me pique autant que fois que nécessaire plutôt que de voir sa collègue. « Monsieur vous sortez de la chambre s’il vous plait. Il fait chaud je suis enceinte, j’ai pas besoin de spectateur ». Evidemment, l’infirmière en cloque c’est pour ma pomme ! Elle pique sans soucis, la perf est bien posée mais avant de partir elle se permet une dernière réflexion en parlant à sa collègue. « Evidemment, tu m’appelle alors que je suis aux toilettes. C’est pas de chance, parce qu’avec la grossesse je suis super constipée ». Et bah on est content de le savoir ! Ensuite l’infirmière du labo débarque pour la prise de sang. C’est tout à fait possible de faire prise de sang et pose de perf en même temps, ce qui aurait pu m’éviter de me faire piquer 3 fois, mais ne nous formalisons pas. J’ai 8 ovocytes, je suis prête à souffrir, ya plus grave dans la vie. La secrétaire repasse pour son papier mais je ne suis toujours pas en état de m’asseoir pour signer. Pas grave, elle repassera plus tard.

Je somnole un peu en attendant les résultats de la prise de sang, et on prend notre mal en patience. Mon Pauvre Chéri est en train de totalement raté un examen important mais ne veut pas me quitter. Et levé très tôt, lui aussi commence à fatiguer. L’infirmière repassera plus tard, l’hémoglobine est passée de 12.5 à 11.3, elle nous dit que Hope nous appellera et repassera sans doute nous voir. L’appel de Hope arrivera pendant que je suis aux toilettes tentant de coincer le pochon de perf sous mon menton vu qu’il n’y a rien pour l’accrocher. De plus en plus technique d’aller faire pipi. Mon Chéri a pris l’appel de Hope en attendant. Je me sens mieux mais la prise de sang montre bien qu’il y a eu un saignement. Ok pour manger si je me sens mieux mais pas trop et pas question de sortir pour le moment. A 15h30, je peux désormais m’asseoir, manger un peu mais surtout boire. Le soleil tape sur la baie vitré de la chambre, et malgré la fenêtre ouverte en plein mois de décembre, il fait super chaud. La secrétaire repassera et je pourrai enfin lui signer son papier. En sortant elle nous souhaite un bon retour. Ouai, ouai, c’est ça…

En fin d’après-midi, le temps commence à être vraiment long. On entend tous les autres patients sortir et maintenant que je me sens mieux, j’ai moi aussi envie de rentrer chez moi. Ma patience a déjà été mise à rude épreuve et arrive à ses limites.

Hope est repassé nous voir. La chute de l’hémoglobine l’inquiète, c’est décidé, elle me garde pour la nuit. Nouvelle prise de sang à prévoir dans la soirée et elle repassera me voir plus tard. L’infirmière vient donc me dire qu’ils préparent ma chambre, qu’elle transmet les infos et qu’elle appelle le brancardier. Par contre, il ne reste qu’une place en chambre double, « ça vous va ? » A bah oui de préférence même, je vous avouerai que le prix de la nuit d’hospi supplémentaire me fait déjà peur, je ne veux même pas savoir le surcoût d’une chambre seule dans la clinique. Par contre, avant de tout lancer, je vais où ? Dans un service d’hospitalisation. Oui j’avais bien compris mais lequel ? Parce que si c’est en maternité que je dois passer la nuit, autant vous dire que je rentre chez moi ! L’infirmière horrifié me dit que bien sur que non, ils m’envoient en chirurgie. Ouf ! Par contre par pitié faites que j’ai une colocataire jeune et sympa 🙏.

Arrivée en chirurgie, je découvre ma voisine de chambre qui a priori n’est pas toute jeune mais semble sympa. Moins de 5 min plus tard, on découvre que ce n’est pas du tout le cas. « Ha bah c’est pas de chance pour vous, vous n’êtes pas tombé dans la bonne chambre, j’ai été opéré aujourd’hui moi. Donc on va me surveiller cette nuit ». Euh ok. Parce que tu crois que je suis venue pour les vacances ? Elle ira jusqu’à envoyer un mail à son chirurgien pour qu’il demande à l’infirmière de retirer sa sonde urinaire. Elle n’a absolument pas mal, veut se lever tout de suite et qu’on lui retire sa perf. Perfusion dans laquelle il y a des antalgiques qui justement font qu’elle n’a pas mal. Elle ira jusqu’à faire des abdos dans son lit… Une fois la sonde retirée, elle râle parce qu’il faut qu’elle se lève pour aller aux toilettes. Puis passera la nuit à se plaindre qu’elle a mal, et que c’est compliqué de se lever pour aller aux toilettes. Elle hurle littéralement quand l’infirmière touche à quoi que ce soit, lui fait une prise de sang ou juste retire un sparadrap. Après avoir pété un scandale pour se lever tout de suite parce qu’elle n’avait pas mal, elle a pété un scandale pour avoir de la morphine parce qu’elle avait mal. Et elle trouve inadmissible qu’on lui parle de faire des injections sous cutané elle même. C’est impossible, personne ne fait ça ! Bref vous voyez le genre.

Le repas est servi à 18h30, j’ai donc pris mon dîner 3h après mon petit-déjeuner. Mon Chéri est mort de rire parce que j’ai des pâtes et que c’est la seule chose que j’accepte de manger quand je ne me sens pas bien. Hope repassera, encore une fois, et exclus définitivement le transfert frais. Trop risqué de prendre de l’Aspégic. Si la nuit se passe bien et que la prise de sang est bonne, on peut envisager une sortie le lendemain. Retour à domicile, en voiture uniquement car trop risqué de prendre les transports, plus encore avec la grève et repos strict (lit-canapé) pendant 48h. Dernière vérification de mon ventre de la journée et Hope me dit qu’elle repassera le lendemain. Mon Chéri est rassuré, il décide de rentrer.

A 20h, un mec se présente dans ma chambre pour une prise de sang. A peine un bonjour, ne se présente pas, n’enlève même pas son manteau et ne se lave pas les mains alors qu’il vient de l’extérieur, pique comme une brut et s’en va. Je commence à sérieusement déprimer, heureusement que l’infirmière de nuit est gentille. Elle surveille régulièrement ma tension et vient me transmettre le résultat de l’hémoglobine qui a encore chuté et est passée à 10.5. Elle m’informe qu’elle a eu Hope au téléphone, et qu’elle refera un contrôle le lendemain matin et passera régulièrement me voir dans la nuit. En attendant, on me remet à jeun, si ça chute encore ou qu’il se passe quoique ce soit dans la nuit, on prendra la direction du bloc. Le chirurgien est prévenu, si le téléphone sonne, il doit revenir vite. C’est pas le genre de chose qui m’inquiète en général, je tolère très bien les perte de sang mais là, même si je me sens beaucoup mieux, je commence à flipper.

Prise de sang dès 6h (au total, j’aurais été piquée 6 fois en 24 h), je suis incapable de me rendormir, je m’inquiète pour les éventuels embryons. Hope passera me voir à 8h., après l’hémoglobine d’hier, elle veut revoir mon ventre une dernière fois. C’est bien un vaisseau qui a saigné et pas un follicule. Si la prise de sang est bonne, ok pour un retour à domicile mais repos, repos, repos et interdiction de sortir avant samedi sous peine de rompre le vaisseau fragilisé. Au moindre soucis, direction mon ancien centre de PMA, « les autres hôpitaux proches de chez vous n’ayant pas de centre de PMA, ils ne sauront pas quoi faire de vos ovaires ». Ça ne m’enchante pas mais je sais qu’elle a raison.  Et je dois lui envoyer un mail quand je suis rentrée pour lui dire comment s’est passé le trajet. Mon Chéri quitte la maison en laissant oreillers et couverture (la magique qui attire le chat) sur le canapé, ordinateur portable branché, chargeur de téléphone, bouteille d’eau à proximité et reste de pizza de la veille dans le four, ya plus qu’à mettre en route.

Ce n’est qu’à 11h que j’aurai enfin l’autorisation de manger puis de partir. Une de mes copine doit passer me chercher en voiture😘. Avant de partir, je passe payer les dernières facture et régler les histoires de paperasse. Comme je n’ai pas reçu d’appel concernant la fécondation, je décide de tenter ma chance à l’étage du labo. Je tombe sur une dame super sympa qui me demande d’attendre. Et c’est le biologiste himself, qui me transmet les infos, et qui vient justement de parler à Hope. Sur les 8 ovocytes prélevés, 2 étaient matures et il y a 2 embryons au chaud dans l’embryoscope. Oucth  !! Bah non, ça valait pas le coup en fait. Tout ça pour ça ? Pour 2 ovocytes matures ? Je veux bien qu’on vise la qualité mais sérieux 2 ça fait très mal. Ya plus qu’à prier que l’embryoscope fasse des merveilles et nous donne 2 blasto comme les 2 fois précédentes. Stable dans la médiocrité ou creuse encore ? Je ne suis même pas sure de vouloir savoir. Et avec l’obligation de restée vautrée dans le canapé, je ne suis pas sure que ça m’aide à penser à autre chose.

giphy - 2019-11-10T183855.113

 

32 commentaires sur “Quand la ponction tourne au vinaigre

  1. 2 ovocytes matures ça fait mal, en effet tout ça pour ça… je ne sais pas où il est l’emoji câlin de réconfort alors je mets celui là 😘 Repose toi bien (et puis pour clôturer les montagnes russes, pourquoi pas deux beaux blastocytes🤞🏻)

    Aimé par 1 personne

  2. La nuit à La Muette t’a coûté un rein supplémentaire du coup ?
    Maintenant repos, repos, repos. Et « vivement » dans 5 jours pour savoir si tout ça valait le coup …
    Je ne comprends toujours pas comment seulement deux ovocytes peuvent être matures si tu avais des follicules à une taille correcte … Si un jour tu as la réponse, ça m’intéresse pour ma culture générale Presque !
    Courage et prends bien soin de toi. 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Finalement niveau budget on s’en sort pas trop mal. A la sortie on m’a rendu mon chèque de 150€ de l’anesthésiste. En même temps, j’avais pas vraiment envie de payer un mec qui n’a absolument rien fait. Et j’ai payé 139€ la nuit d’hospi. Par contre je viens d’avoir Hope au tel (encore !) qui me dit que comme la secrétaire AMP n’était pas là, il nous manque pleins de papiers pour se faire rembourser…
      Pour les ovocytes matures, on se posait la question hier et on n’avait rien de mieux à foutre donc on a cherché. Ils savent s’ils sont mature uniquement au moment de la fécondation. C’est pour ça qu’on ne le sait pas le jour de la ponction.

      Aimé par 1 personne

      1. Donc on peut avoir des follicules avec une grosse et bonne taille à l’écho mais à l’intérieur un ovocyte immature !? Fuck. Le science a encore des progrès à faire en PMA ! 🤓
        L’économie de l’anesthésiste te permet de payer la nuit d’hospi … Youhou, positive attitude. 💩
        J’espère que t’arriveras sans souci à récupérer tous les papiers nécessaires pour le remboursement.

        Aimé par 1 personne

    1. 💪💪 Lucienne me disait que j’étais la première a testé la nuit de surveillance post-ponction en 4* à la Muette. Le lit est confortable, le personnel sympa, il y fait une chaleur monstre (et je suis hyper frileuse), la nourriture n’est pas trop mal, et l’isolation pas trop mal non plus. Malgré tout je conseille d’éviter l’expérience.

      Aimé par 3 personnes

    1. C’est sur, ce sera du J5. Elle vise la meilleure qualité possible. Je fait confiance. J’avais dit que cette fois je me laissais porter et même avec tout ce qui s’est passé, j’ai mieux vécu cette fiv que la précédente. Et puis on a loué l’embrysocope pour 5 jours, ils vont y rester 5 jours 😂

      J'aime

    1. Tu sens qu’il y a un gros décalage. J’ai eu mon petit dej au moment où ils refaisaient sont pansement. A force de l’entendre se plaindre et faire des demandes totalement irréalistes, j’ai préféré partir avant de finir de manger tellement je pouvais plus la supporter.

      J'aime

  3. Eh bah! il ne manquait que les pop cornes en lisant ton article ! C’est la poisse quand même :/ pour une fois qu’on s’était dit que tu étais entre de bonnes mains et que tu allais enfin avoir une fiv normale.

    Repose toi bien Boma 🙂

    Aimé par 2 personnes

  4. Je suis vraiment désolée de voir tout ce que tu as dû endurer pour cette ponction qui donne en effet un résultat un peu déprimant après tout ça. Je te souhaite de te remettre très vite et que ces 2 embryons finissent en blasto de super qualité!! Je croise les doigts!!

    Aimé par 1 personne

  5. Suivie par Hope également , 11 ovocytes – 10 matures … et 1 bel embryon le jour du transfert . Le lendemain on apprenait que 2 autres étaient congelés.
    Ça fait pas mal de perte entre les matures et les J5 ! Je te souhaite 2 beaux blasto !

    Je confirme que les wc en dehors de la chambre c’est un peu n’importe quoi … surtout au prix où ça nous coûte ! ^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s