Le fin mot de l’histoire

Le lendemain de la réception d’un énième courrier pourri, nous avions RDV avec le biologiste de la clinique. On s’était dit que si on n’arrivait pas, à avoir d’infos valables de la part de notre ancien centre, on lui demanderait de taper du point sur la table. Avec un appel / mail venant d’un médecin, peut-être qu’ils finiront par se bouger un peu. Si en plus, ils pouvaient en avoir honte et se remettre un peu en question, ce serait un léger bonus supplémentaire.

Comme le secrétariat téléphonique n’est ouvert que de 9h à 12h, il a fallu que l’un de nous deux se dévoue pour s’arranger avec son travail. Mon Chéri ayant prévu de réviser à la BU, il décide de s’en charger et de ne partir de la maison qu’après avoir eu quelqu’un au téléphone. En partant, je lui demande de m’envoyer un SMS pour me tenir au courant de l’avancé du schmilblick.

A 11h30, aucune nouvelle, je lui demande s’il a réussi avoir avoir quelqu’un. Après de multiples appels et aucune réponse, il a fini par s’installer à la BU. Du coup, à mon tour de les harceler. Premier appel sans réponse. Comme une nouille, je me suis isolée sur l’escalier de secours mais j’ai laissé claquer la porte derrière moi. J’ai super froid et toutes les portes sont bloquées, il faut que je fasse un grand tour. Ça me gave, mais ça me gaaaaaaave. J’en ai plus que marre de me geler les fesses pour ces andouilles. Arrivée dans l’ascenseur, je tente un autre appel et évident quelqu’un décroche quand les portes s’ouvrent sur le couloir de mon service. Je fais trainer les politesses d’usage et me dépêche de rejoindre mon bureau que ma collègue vient de quitter. J’explique le problème et la personne me répond que ça ne dépend pas d’elle (bah tiens, comme c’est bizarre). La personne qui s’en occupe ne serait pas joignable par téléphone, il faut envoyer un mail. Je n’ai pas de question concernant la conservation, je sais encore cocher une case et renvoyer un courrier mais reconnaissez que la situation n’est pas normale. Y a-t-il ou n’y a-t-il pas d’embryon dans votre labo ? Je précise qu’on voit un biologiste en clinique le soir même et que je vais lui parler de la situation. Elle croit qu’on voit quelqu’un de chez eux et que ça tombe bien, il nous répondra ce soir. Non, on va ailleurs ! La secrétaire est bien embêtée et me dit qu’elle transfert mon appel à la personne qui se charge de ça (c’est marrant ya 2 min elle n’avait pas de téléphone).  J’ai donc en ligne une deuxième personne à qui je réexplique la situation. Non je n’ai toujours pas de question concernant la conservation, je veux savoir si oui ou non vous avez des embryons et combien ? C’est quand même légitime comme demande. La personne au téléphone semble plus compétente que la première et mesure plus rapidement l’ampleur du problème. Je sens bien qu’elle n’est pas à l’aise. Elle consulte quand même le dossier informatique mais, ça ne dépend pas d’elle, elle va en parler a un biologiste qui me rappellera (ouai, ouai, vas-y je connais la chanson). Entre temps ma collègue est revenue, elle me voit énervée au téléphone et repart aussi sec.

giphy - 2020-01-23T163735.966

A ma grande surprise, très exactement 7 min plus tard mon téléphone sonne et c’est le biologiste en personne ! (C’est bien la première fois qu’on me fait ce coup là !) Il est hyper mal à l’aise. Je réexplique encore une fois la situation. En vrai, combien ya-t-il eu d’embryons sur cette tentative et comment se fait-il que je reçoive ce courrier alors qu’en théorie il n’y a plus d’embryon chez eux ? 4 ou 2 ? Il me demande alors si on les a transférés. Arriver à ce stade, pas question de jouer sur les mots. On parle de quel(s) embryon(s) exactement ? Et transféré où ? Dans mon utérus et vers un autre établissement ?

-Le biologiste : Alors vous avez fait 2 Fiv Icsi chez nous (ok pas besoin de repartir si loin mais c’est pas grave).

-Moi : Ouiii…

-La première en avril 2018. Vous avez obtenu 2 embryons qui vous ont étés transférés.

-Ouiii…

-La deuxième en juin 2019. Vous avez obtenus 2 embryons et vous avez eu un transfert frais. (Je note qu’il a bien dit 2 embryons)

-C’est ça ! Et le deuxième embryon a quitté vos locaux pour être transféré à la clinique il y a 7 mois.

-Silence gêné………. Ha………. Mais vous êtes sure ? Vous êtes venus le chercher vous même ?

-Oui je suis venue en personne avec mon conjoint. Et en plus, il m’a été transféré il y a plusieurs mois de ça.

-Nouveau silence gêné…… Ha….. Je pense que c’est une erreur alors, ça n’a pas du être tracé informatiquement. Vous n’auriez pas du recevoir ce courrier. C’est bizarre, habituellement on le fait tout de suite.

Je sens bien qu’il est très mal à l’aise, il s’excuse au moins 3 fois. Je lui demande quand même de vérifier. « Ha mais non, si c’est ce qu’on vous a dit c’est qu’il ne reste rien, vous n’auriez pas du recevoir ce courrier, c’est une erreur informatique ». N’empêche qu’au vu de la situation, je ne me démonte pas, et au vu des dysfonctionnements successifs, j’ai pas vraiment confiance. Il me promet de faire ressortir mon dossier papier.

Au moins, c’est fait ! Ce minuscule espoir d’avoir des embryons quelque part s’est rapidement éteint. En moins de 24h, c’était réglé. On a au moins une réponse claire, rapide et, pour la toute première fois, j’ai eu la satisfaction de les sentir mal à l’aise, à tel point qu’ils ont réagit de suite. N’empêche que je leur en veux beaucoup d’avoir remis une couche sur cette cette douloureuse FIV 2 que nous avons si mal vécu et qui a failli avoir raison de ma santé mentale et de notre couple. Encore aujourd’hui, et malgré la presque cata (je suis entière et en vie, ça aurait pu être pire) de la FIV 3, je suis reconnaissant envers Hope et son équipe d’avoir accepté de nous prendre en charge et de le faire avec autant de professionnalisme.

Après tout ça, vous imaginez bien que le sperme congelé qu’il y a chez eux ne va plus y rester bien longtemps. Je ne veux plus jamais avoir à faire à eux !

 

 

14 commentaires sur “Le fin mot de l’histoire

    1. J’avais été plus choquée quand on t’annonce en post ponction 4 embryons et que dans la foulée du test négatif tu reçois un courrier bourré d’erreurs t’annonçant plus que 2. Allez vas y pleure ton négatif t’as pas 3 embryons au frais mais un seul. Après ça plus rien ne me surprend.

      J'aime

      1. quand j’ai été « maltraitée » lors de mes hospit quand je me suis faite opérer de l’endométriose, j’ai fait un courrier aux cadres qui m’ont par la suite reçue pour comprendre ce qu’il s’était passé, puis j’ai eu un retour de mail pour me dire que des choses avaient été mises en place dans le service. Si on alerte pas, on ne sait pas et à Necker, nous avons déjà eu des retours de courriers écrits à la direction, bon certes pour des félicitations de prise en charge, mais malgré tout, je pense qu’il est important d’alerter plus haut que le service !

        J'aime

  1. L’angoisse, le stress que vous avez du vivre toi et ton conjoint … C’est du vrai n’importe quoi leur gestion !! Tu devrais peut-être faire un petit courrier bien salé, histoire de clôturer ce chapitre chez eux. Moi en tout cas je pense que je ferai ça ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Honnêtement, là j’étais plus énervée devant leur incompétence que stressée. Je ne me faisais pas vraiment d’illusion, je voulais surtout les mettre face à leurs responsabilités.
      Concernant le courrier, j’ai juste pas envie de me battre pour rien.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s