Enième bilan à J3

Comme demandé par Hope lors de notre dernier RDV, j’ai sagement laissé passé un cycle avant de faire un énième bilan à J3.

Pour bien me pourrir, ce cycle a duré 3 plombes et j’ai pas réussi à repérer l’ovulation donc j’ai du attendre. J1 s’est pointé un samedi, bah oui sinon c’était pas drôle. Le secrétariat était fermé donc j’ai pris le dernier RDV qui restait sur internet à savoir un mercredi (J5) à 14h30. Génial ! Le RDV en plein milieu de la journée et en plein milieu de la semaine qui m’arrange pas du tout. Du coup, j’ai posé une journée de congé.

En essayant de voir le bon côté, des choses, je me suis dit que ça me ferait une pause dans la semaine et que je pourrais aller faire une séance de yoga le matin. C’est effectivement ce que j’ai fait. Manque de chance, il faisait super froid dans la salle et le cours m’a bof emballée parce que trop calme à mon goût. La prof précisant qu’elle venait de faire un cours plutôt yin et que le cours plutôt yang se ferait en fin de matinée. Quand ça veut pas, ça veut pas. Le temps de prendre une douche et manger un truc vite fait, il est temps de prendre la direction du labo.

A mon arrivée je découvre une salle d’attente métamorphosée qui me semble vachement moins pratique que la précédente. La secrétaire est de mon avis et ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. L’infirmière qui me pique sera hyper brut dans sa façon de faire et me fera super mal. 3 jours après j’ai encore mal au bras…

Comme j’avais prévu large à cause de la grève des transports, je suis arrivée bien en avance pour l’écho. Contrairement aux autres patientes mon passage à l’accueil est express, j’ai déjà un dossier chez eux. Après plus d’une heure en salle d’attente, c’est enfin mon tour. Même plus besoin de me présenter, le médecin me demande ce qu’il s’est passé depuis la dernière fois. Elle bug sur un follicule plus gros que les autres qui serait un reliquat de la FIV du mois de décembre. Je la rassure direct, c’est le kyste d’endométriose. 10 follicules à gauche, au moins 7 à droite, potentiellement plus vu que le kyste cache une partie de l’ovaire. Elle me demande ce que pense Hope de tout ça. Si elle pense que c’est l’endométriose qui peut être à l’origine de nos soucis. Je lui explique l’infertilité masculine sévère, mutation et hypogonadisme avec retard de diagnostic. Sa spontanéité et son « merde » sorti droit du cœur quand je lui annonce le retard de diagnostic de Mon Chéri me font toujours autant rire. On parle des résultats bien différents entre FIV 2 et 3. Elle pense que le protocole n’était peut être pas adapté pour moi et pense que Hope changera surement à la prochaine tentative. Pour finir, elle me demande nos âge, grimace et conclu par un « faudra bien que ça finisse par marcher ». Je repense à la première rencontre où comme les autres elle pensait qu’entre mon âge et mes ovaires au taquet, ça n’allait pas poser de problème. C’était il y a plus de 2 ans.

En rentrant, j’ai super faim et je m’arrête pour acheter tout ce qu’il ya de plus mauvais, gras, et ultratransformé. Mon Chéri rentre après moi et me demande comment ça s’est passé. J’ai la bouche pleine, impossible de répondre. Il me regarde vautrée sur le canapé, la bouche pleine et une main remplie de gâteaux apéro et conclu de lui même « ok, c’est quoi la mauvaise nouvelle ? » Il me connait trop bien. En vrai pas vraiment de mauvaise nouvelle. Mes ovaires ne sont plus autant au top de leur forme qu’à nos début mais ya encore de quoi faire. Je suis juste saoulée de faire encore et toujours les mêmes examens, de perdre du temps en salle d’attente, de gâcher mes jours de congé et de voir sur un écran que mes ovaires et moi on ne rajeunit pas. A force, j’en oubli pourquoi on fait tout ça tellement l’objectif me parait inatteignable. Et puis je ne supporte plus d’entendre encore et encore que je suis jeune avec une bonne réserve ovarienne pour finir avec des résultats de ponction digne d’insuffisance ovarienne.

giphy (55)

Les résultats de la prise de sang ont mis plus de 2 jours avant d’être validés. AMH à 4,32, c’est cool et en même temps, ça me fait une belle jambe. Mais paradoxalement ma FSH est trop élevée ce qui serait signe d’insuffisance ovarienne 🤔. Bref, on va pas chercher à comprendre. Les anticorps de la thyroïdite d’Hashimoto sont toujours positifs mais ma thyroïde ne va pas trop mal toute seule pour le moment. On prend quand même note que ce sera à surveiller si un miracle venait à se produire. Allez zou, maintenant c’est fait, je suis tranquille pour un mois.

3 commentaires sur “Enième bilan à J3

  1. pfff… dur parfois de poursuivre le combat… je ne suis pas nostalgique de ces moments d’attente dans les salles d’attente… Le point positif que je trouvais était que je me lisais des pavés de bouquins et que je savais que je ne galèrerai pas pour les rendre en temps et en heure à la bibliothèque… Bon courage miss, je pense toujours à toi. « Ta Bête » m’a fait penser aux milkshakes !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s