Rentrée PMA

Si mon dernier J1 est très mal tombé, celui-ci est quant-à lui très bien tombé.

J’ai ainsi pu caser dans la même journée, bilan sang, écho à J3 et RDV en visio avec Hope juste après mon retour à la maison. La différence avec les fois précédentes, c’est que cette fois j’ai du y ajouter l’organisation avec le train. J’ai tablé sur un retard à l’écho et pris mon billet retour un peu plus tard que ce que j’aurais voulu mais j’ai également compté sur un retard de Hope pour me laisser le temps de rentrer jusque chez moi et de me connecter. Après, j’espérais surtout qu’il n’y ait pas de problème avec les trains sinon j’étais bonne pour faire le RDV visio dans une gare ou dans le train. Ouai, bon, au pire ça se fait.

Ça commençait mal, j’avais prévu que ce soit le bazar (pour rester polie) au labo à cause du Covid mais pas à ce point là. Déjà, on devait attendre dehors et on se faisait tous griller par les femmes enceintes. Après 30 min d’attente, j’appelle déjà la secrétaire pour l’écho pour lui dire que ça s’annonce compliqué. Elle comprend très bien et me dit de l’appeler quand je sors. Cool, trop sympa ! Le pass VIP spéciale pmette est, pour cette fois, pas VIP du tout puisqu’on est passées prioritaires au secrétariat mais que suite à un bug informatique on n’apparaissait pas au niveau des prélèvements. Donc merci l’attente plus longue que prévue pour les nanas oubliées en salle d’attente. Bref ça m’a pris 1h45 pour me faire piquer.

Arrivée à l’écho le médecin me demande « on avait RDV à qu’elle heure déjà ? ». Hyper mal à l’aise je me confond en excuses en expliquant la situation. Elle éclate de rire me disant qu’il n’y avait pas de problème, elle se croyait juste très, très en retard ou qu’il y avait eu un bug dans son cabinet. Ouf ! L’écho sera rapide, 11 follicules à droite, 9 à gauche, l’adénomyose se fait discrète et l’endométriose est fidèle à elle même. Pas de signe d’hydrosalpinx ou d’autre mauvaise surprise. Cool une bonne chose de faite, pour le moment, on est pas trop mal. J’espère que Hope validera l’IAD.

Retour en train, je cours comme une malade pour me connecter à l’heure chez moi pour le RDV avec Hope. J’arriverai avec 5 min de retard mais Hope en aura 45 de plus que moi. Je découvre donc une Hope au taquet, même niveau Hope, elle était hyper speed ou, alors c’est moi qui ai perdu l’habitude. Les rumeurs vont vites vu qu’elle sait qu’on a déménagé et que Mon Chéri a réussi ses examens. Concernant les choses sérieuses, hystérographie OK, écho OK, dosage hormonaux en attente, reste plus que les sérologies et l’entente préalable pour la sécu (changement de département, on va se marrer…). Sous réserve que l’AMH ne « s’est pas cassé la gueule », à priori tout est ok pour 2 ou 3 IAD avant de revoir le plan (FIV +/-coelio). On attend le retour du CECOS pour le retrait des paillettes qui doivent aller au labo et une fois fait, j’appelle quand j’ai mes règles. What ?!! Si vite ?!!! Ah mais psychologiquement parlant je suis pas prête du tout moi. Hope a reçu un mail perso du médecin du CECOS disant octobre ou novembre donc pour elle s’est acté. Si ce n’est pas le cas, on lui dit et elle renverra un mail direct. La question qu’il reste c’est quel protocole ? Jusque là aucun traitement n’a fait vraiment mieux que les autres alors on part sur du classique Gonal. Et à ma plus grande surprise on part du principe que je n’ai pas de gros problème de fertilité donc on part sur du léger niveau traitement. Il n’y a pas de preuve que tout ces échecs ne soient pas uniquement liés à la mauvaise qualité du sperme et quand on voit comment je réagis aux grosses doses de stim autant faire du léger. Pas de Corticoïdes ou d’Aspégic non plus même si sur ce point là, ça me stress un peu plus. Le gros point positif c’est qu’on ne passe pas par la clinique et ça va faire beaucoup, beaucoup de bien au porte feuille !! Début du traitement à J3, écho de contrôle et prise de sang (chez Hope !) à J8 et si tout est ok, on déclenche, sinon on fait un 2ème contrôle. Niveau organisation, ça devrait le faire, les traitements je connais bien. Ya plus que la partie pénible du CECOS et si j’ai bien compris le retrait des paillettes est à faire par les hommes. A voir si ma présence est indispensable. Concernant la Belgique pas de problème pour Hope si le CECOS pose problème, de toute façon, on est déjà bon sur les examens demandés. On n’est pas rentré dans les détails vu qu’elle part du principe que tout est ok.

Et voilà, dans un ou 2 cycles on donne le top départ. Bon clairement, je ne fais pas confiance au CECOS et je vais attendre le prochain RDV avant de penser à commencer à me projeter. Tant que les paillettes ne sont pas au labo, on est laaaarge !

7 commentaires sur “Rentrée PMA

  1. Purée 1h45 d’attente … Aux chiottes Eylau ! ^^
    Pour le reste waou c’est rapide d’un coup ! Mais pour le don de sperme au CECOS il n’y a pas d’attente comme pour le DO ?
    Ps : pour la stim en insémination, Hope m’avait expliqué que ça « agresse » moins les ovocytes de mettre des petites doses. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Hope aussi en assez d’Eylau, et c’est pas la seule. Donc ils prennent tous une infirmière pour les prélèvements au cabinet. Avec le Covid c’est le bordel dans les labo et à force de cotoyer des patients covid yen a bien une qui va finir par le choper donc tout direct au cabinet \o/.
      Pour le sperme c’est 1 an d’attente, 6 mois si on vient avec un donneur et on est « déjà » à 5 mois d’attente et on vient avec un donneur.
      Pour la stim, j’avais aussi compris ça. Sachant que j’ovule en plus très bien toute seule c’est juste pour contrôler un peu le truc.

      Aimé par 2 personnes

  2. On dirait que ça s’accélère !
    Quand bien même l’AMH aurait dégringolé ça change pas grand chose, non ? Le but c’est 2-3 follicules max ou elle vise plus ? Et la Belgique ça marcherait comment, vous récupéreriez juste les paillettes là-bas mais vous feriez tout de même l’insémination chez Hope?

    Aimé par 1 personne

    1. Si l’AMH a dégringolé ce serait FIV plutôt. On n’a pas parlé du nombre de follicules visé mais à mon avis 3 ce sera grand, grand max vu qu’on part du principe que les ovocytes sont bons.
      Pour la Belgique c’est Hope qui ferait tout le suivi, seule l’insémination est faite en Belgique.

      J'aime

      1. Tu crois qu’une AMH basse diminue les chances de succès d’une IA ? Ou plus dans le sens AMH basse = on n’a plus beaucoup de temps et il faut passer à la FIV parce que c’est plus efficace ?

        Aimé par 1 personne

      2. Aucune idée. Sans doute un peu des 2 dans le sens où on sait que je répond très mal aux stimulations sans savoir pourquoi. Après, un projet de FIV peut toujours être transformé en tentative IAD si on voit que le nombre de follicule ne décolle pas. Ce que jusque là on ne pouvait pas faire à cause de la très mauvaise qualité du sperme.
        On ne sait pas vraiment où on met les pieds, infertilité masculine seule ou mixte ? Sur la base de la théorie pure, j’ai tout ce qu’il faut pour être enceinte naturellement.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s