Rétrospective de cet été 2020

Cet été 2020 a été très étrange, plein d’incertitude, d’attente et de surprises pas toujours bonnes.

Je vous avais laissé début juillet alors que Mon Chéri attendait de passer ses examens et venait d’apprendre que les résultats étaient repoussés.

Depuis, il a passé ses examen, a eu ses résultats et il a sacrément cartonné ! Une fois qu’on a su qu’il aurait un boulot et probablement un boulot en Province, on s’est dépêchés d’acheter une voiture. Première chose de faite.

On a demandé sa mutation dans une région que personne ne demande donc, au vu de ses résultats, ça ne devrait pas poser de problème. On décide donc de commencer les cartons et les recherches de logements.

Là, on est tombé de haut. Le marché immobilier est très, très tendu. Les biens en locations, et surtout les maison, partent très vite. Le soucis auquel on n’avait pas pensé c’est que, sur le papier, Mon Chéri est toujours au chômage donc notre dossier ne passe pas. Je voulais une maison avec un extérieur, la ville accessible en transports pour pouvoir aller travailler tout en laissant la voiture à Mon Chéri et spécificité d’endogirl, des WC au niveau de la pièce à vivre ET de la chambre. Et dans la région visée, ce n’est clairement pas un détail !

Après de multiples appels, de personnes qui ne rappellent pas, ne répondent pas, de maisons louées en 10 min ou vendues en 48h alors qu’il y avait une annonce de location, on décroche difficilement 2 visites. Une en pleine campagne (la préférée de Mon Chéri) et une autre proche de la ville (ma préférée). Le jour des visites on découvre que pour la première maison les visites se font à la chaîne, 2 couples à la fois pendant 2 jours complets. La visite avec monsieur, le dossier avec madame. Je suis extrêmement mal à l’aise. Remarque du monsieur « la salle de bain est assez grande pour mettre une table à langer » (c’est le moins qu’on puisse dire, elle fait la taille de ma chambre) réponse de la dame qui visite avec nous « non, non c’est bon, on en a déjà deux ». On se sent jugés par l’absence d’enfant, le fait que notre famille, donc nos garants, habite loin semble poser problème et le fait que Mon Chéri ait demandé et non subit sa mutation dans cette région encore plus ! Dispute avec Mon Chéri en sortant, il a un coup de cœur, moi je ne la veux pas. Lui imagine très bien les enfants qu’on n’a pas, le chien qu’on n’a pas non plus (même si c’est plus facile à avoir que les enfants) dans le jardin et se demande si je suis prête à ce changement de vie. Alors oui cette maison est parfaite pour la vie dont on rêve. Sauf qu’il faut être réaliste, cette vie on ne l’a pas et ce n’est pas en prenant cette maison qu’on l’aura ! Ca me déprime, c’est beaucoup trop grand pour la vie qu’on a actuellement. Que va-t-on faire de tout cet espace ? De ces chambres vides ? Les regarder chaque jour en se demandant ce qu’aurait été notre vie s’il n’y avait pas eu la PMA ? Non merci, très peu pour moi. De toute façon, même pas la peine d’en parler, on ne se fait pas d’illusion, vu le nombre de couples qui se sont présentés, aucune chance que notre dossier ne soit sélectionné.

Pour la 2ème visite, notre dossier a été présélectionné, nous somme seulement 2 couples à avoir le droit de la visiter. La visite est fidèle aux nombreuses photos reçues et on sera très emballés mais notre dossier ne sera pas non plus sélectionné.

On est bon pour recommencer nos recherches depuis le début. On arrive en aout, il y a encore moins de maisons sur le marché, c’est très compliqué. Mon Chéri arrive quand même à nous décrocher 2 nouvelles visites pour le week-end suivant: une maison et un appartement. Je boude, je ne veux pas d’un appartement, je veux une maison avec un jardin ! Avec tous les compromis et sacrifices que j’ai fait, je ne trouve pas ma demande déraisonnable. En parallèle, j’arrive miraculeusement à caler un entretien d’embauche entre les 2 visites. Au moins cette fois, on ne se déplacera pas pour rien !

On fait donc l’aller-retour dans la journée sous une chaleur accablante. Je changerai même de robe dans la voiture juste avant mon entretien d’embauche. Je suis tellement à l’arrache et fatiguée/épuisée que je pars à mon entretien avec les chaussures aux mauvais pieds. Je suis hyper emballée par la maison Mon Chéri beaucoup moins. Ca se voit qu’on n’est jamais d’accord ? Elle est dans un quartier très demandé, il y a des WC à côté de la chambre chose très rare dans ce type de maison et surtout c’est une maison de ville avec petit jardin. MAIS, elle n’est pas bien isolée, il y a des problèmes d’infiltration d’eau dans la cave, sous le toit et dans les murs qui entourent le jardin, il n’y a pas de volets dans les chambres et l’ensemble est plutôt mal rénové avec des finissions quasi inexistantes. Ce n’est pas sain, ni pour nous, ni pour un enfant. L’appartement quant à lui est au dernier étage (j’ai peur pour mon chat) avec terrasse, dans un immeuble quasi neuf. Il n’y a rien à redire aux finissions (coucou prises ethernet dans toutes les pièces), et l’entretien quotidien sera aisé. Clairement on se sent plus à l’aise pour présenter ce genre de bien à une assistante sociale. C’est propre, fonctionnel, sain. La vue de la chambre est magnifique à tel point que ni Mon Chéri, ni moi ne nous rappelons de la pièce elle-même. Le locataire est un homme presque retraité, divorcé qui nous avoue ne pas être pas un pro du ménage donc on sait qu’il va falloir nettoyer un peu en arrivant mais c’est un détail. Le temps passe, et vu les nombreux refus, on ne peut plus se permettre de faire les difficiles. On décide de dire ok pour l’appartement et notre dossier passe de justesse ! En repartant, on remarque qu’il y a une micro-crèche juste en bas de l’immeuble et en s’arrêtant au supermarché juste à côté pour prendre de l’eau fraiche avant de reprendre la route, on remarque qu’ils y vendent des couches lavables ! Des couches lavables dans un supermarché classique !!! On est tous les deux hyper surpris et on décide d’y voir un signe du destin.

Dans les jours qui suivent, je reçois également un retour de mon entretien d’embauche, je suis prise ! Ce n’est pas parfait mais c’est le type de poste que je recherche, j’espère juste que ma collègue sera sympa.

Voilà de grosses étapes de passées, on est prêt pour notre changement de vie !

10 commentaires sur “Rétrospective de cet été 2020

  1. je trouve ça cool, appart, boulot. après ça n’empêche pas une fois sur place de rechercher la maison de tes rêves. moi aussi, je prendrais ça pour de bon signes… et pour le chat il s’y fera je n’en doute pas

    J'aime

    1. Ah mais aucun problème d’adaptation pour notre chat. On l’adore mais elle est stupide, inconsciente du moindre danger et est tombée 2 fois par la fenêtre. Un accident est vite arrivé et d’ici la chute sera fatale.
      Pour la recherche de maison je t’avoue que pour le moment j’ai plus le courage, ni le budget mais on y a pensé 😉

      J'aime

  2. Effectivement y’a des régions on ne s’attend pas à autant galérer pour trouver des logements (souvent à cause du temps de trajet en TGV pour rejoindre Paris). Mais oui dans quelques mois rien ne vous empêchera de prendre le temps de chercher une maison sans pression de temps, si vous êtes motivés et que vous vous voyez sur le long terme dans la région 😊

    Pour les chats casse-cou, je sais que tu peux trouver pleins d’astuces pour sécuriser les terrasses et les fenêtres, et ne pas devoir les surveiller en continu quand c’est ouvert. Bon c’est sur le filet de sécurité c’est pas forcément esthétique, mais si ça évite des trajets chez le véto ça peut être pas mal ^^

    Aimé par 1 personne

    1. On avait un filet de sécurité dans notre ancien appartement. La question qu’on se pose c’est de savoir si c’est autorisé ou non par la copropriété ici parce que personne n’en a. Et la terrasse est trèèèèès grande ! Pour le moment, elle peut sortir mais avec sa laisse et ça a l’air de lui convenir. Il faut juste qu’on trouve une solution plus durable.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s