Feu vert du CECOS ?

Ca y est ce jour tant attendu est arrivé ! En théorie, le CECOS devrait nous donner le feu vert pour le retrait de paillettes.

Enfin, c’est la théorie seulement vu les embrouilles des derniers temps. Je suis dans un état de stress pas possible, j’ai très mal dormi, j’ai mal au bide, j’ai peur qu’on nous demande d’attendre 6 mois de plus ou qu’ils reportent notre projet pour une raison X ou Y. Genre Paris qui vient de passer en zone d’alerte maximale ou restrictions quelconques liées à la loi de bioéthique ou autres raisons plus ou moins débiles liées au fonctionnement de notre centre. 10 mois depuis notre derrière tentative, 16 mois depuis le dernier transfert, c’est long, j’en ai assez d’encore et toujours attendre.

En parallèle, je suis gavée parce que Mon Chéri n’a pas voulu prendre sa journée pour ce RDV où la présence des deux membres du couple est obligatoire. Selon lui, il ne peux pas alors que je sais très bien que c’est parce qu’il ne veut pas. « Oui mais tu comprend, c’est difficile à dire à mon chef ! ». Oui, oui je sais justement ! Parce que sur mon premier emploi j’ai jonglé comme j’ai pu. Sur le 2ème j’ai du le dire, j’ai fait 6 protocoles avec, entre autre, un arrêt pour GEU, un pour hémorragie post-ponction, et j’ai du gérer des règles hémorragiques post-fausse couche sur mon lieu de travail (on se rappellera de ma trouille de devoir encore aller aux urgences et des tâches sur mon pantalon !). Et pour finir, sur le poste que j’ai pris, il y a seulement 4 jours, j’ai du annoncer, avant même la signature de mon contrat, mon absence du jour me faisant au passage rater ma première réunion d’équipe hebdomadaire qui m’aurait permis de rencontrer tous mes collègues ! Donc oui je sais ! J’ai fait des pieds et des mains pour avoir un RDV en visio pour arranger Monsieur, et ça ne le dérange pas plus que ça de me laisser la journée entière dans la voiture, avec ce temps pourri, pour seulement 1h de visio. Ce n’est que lorsque sa mère, venue pour le week-end, lui a demandé « Mais attends, elle va faire quoi Boma pendant que tu travailles ? » qu’il a tilté et qu’il s’est fait engueulé. « Elle en a chié pour organiser un RDV en visio pour t’arranger, elle prend sa journée, elle t’accompagne et tu prends même pas la peine d’essayer de lui trouver une salle pour qu’elle puisse attendre au chaud ?!!!! ». En dernière minute, il m’a donc trouvé une salle, avec prise pour charger mon pc et, sur le chemin pour y aller, il m’a dit que la prochaine fois, il s’arrangerait différemment parce qu’il n’avait pas réalisé à quel point ça pouvait être lourd, fatigant et stressant pour moi. Je ne risque pas de l’oublier et je saurai bien lui rappeler ! De toute façon sur la prochaine tentative, j’ai déjà prévenu que je ne m’occuperai que de ma petite personne. Je ne fais ni le ménage, ni les courses, ni la cuisine, ni les démarches administratives, ni l’organisation en générale. Mon corps et ses traitements, l’organisation de la PMA, mon boulot et c’est tout !

Après 2h d’attente dans une salle à part dans un lieu totalement inconnu, je suis suis une véritable boule de nerf. Je tremble littéralement de froid et je sursaute à chaque bruit dans le couloir de peur que l’on me déloge. 10 minutes avant le RDV, je suis connectée et je fixe l’écran. L’attente s’allonge étrangement pour ce médecin très ponctuel. J’avais pensé à beaucoup de scénario mais pas qu’on nous ait oubliés. Le secrétariat est bien sur fermé, mais à l’heure pile de la réouverture je suis au téléphone avec tous les numéros possibles mais je tombe systématiquement sur répondeur. Ca fait maintenant plus d’une heure qu’on attend, et il va falloir libérer la salle dans 20 minutes. Mon Chéri rappelle et tombe sur une secrétaire bien embêtée qui prend son numéro. On sera évidement rappelés pendant qu’on change de salle, le PC ouvert, avec la connexion en 4G du téléphone, sur la page ouverte de consultation en visio. Le médecin a complètement oublié que notre RDV était en visio et ne nous voyant pas en salle d’attente à juste supposé qu’on n’était pas venu. Ca fait 3 ans 1/2 que nous sommes suivis là bas et JAMAIS on n’a raté un RDV. JAMAIS ! Normalement la secrétaire est supposé noter le RDV en viso sur la liste de consultation et appeler les patients absents ou en retard pour comprendre le pourquoi du comment. Particulièrement les patients sérieux, connus des lieux, qui sont toujours ponctuels. Bref, passons, plus rien de me surprend de sa part. Heureusement, le médecin s’excuse et accepte de faire le RDV de suite.

Elle commence bien avec un « bon, on se voit aujourd’hui pour valider votre dossier ». On commence à se détendre, ça devrait le faire. Elle nous demande si les RDV avec la psy nous ont permis d’avancer dans notre réflexion. Très honnêtement non, parce qu’on y avait déjà bien réfléchi et discuté avant. Elle avait noté que nos familles étaient au courant et qu’on connaissait quelqu’un né du don. C’est pas tout à fait vrai mais on n’a pas relevé. Elle nous redemande si on souhaite informer l’enfant et on lui confirme que oui, comme dit lors du premier RDV, pour nous c’était une évidence. On parle forcément de notre pote qui doit donner et qui n’a pas pu prendre RDV. Vraisemblablement, ils attendaient le retour de l’agence de biomédecine pour reprendre les activités et mettre en place les protocoles pour la prise en charge des donneurs. Par contre l’activité à repris début septembre mais de toute évidence la secrétaire n’a pas non plus eu cette info. Contrairement à la mienne, la carte de groupe de Mon Chéri, envoyée en même temps en mai, n’a pas été scannée par la secrétaire et mise dans notre dossier. Heureusement, c’est le seul document qui manque pour la validation et il est déjà en notre possession. Elle revérifie avec nous nos caractéristiques physiques puis nous explique la procédure pour le retrait de paillettes. C’est plus ou moins la même chose que lorsque l’on a transféré notre embryon à la clinique donc ça va on connait. Le gros bon point, c’est que normalement lors du retrait de paillette la présence des deux membres du couple est obligatoire mais qu’à cause du Covid seule une personne doit se présenter avec la carte d’identité et un papier signé par la personne absente. Très bien ! Mon Chéri va pouvoir s’en occuper tout seul comme un grand ! Pour elle, tout est ok, elle nous réserve une paillette dans les jours à venir et on a 3 mois pour venir la chercher. En cas d’échec, il faudra recontacter le CECOS pour réserver une autre paillette et on peut enchainer sur le cycle suivant. Ca peut être une paillette du même donneur ou d’un autre, on ne saura pas. Comme prévu, c’est bon pour un protocole en novembre. Au vu du contexte actuel, on garde les 6 mois d’attente même si notre pote n’a pas pu venir pour les premiers RDV. Des questions ?

« Euh oui, à partir de quand exactement on peut venir chercher la paillette ? »

« Pour être large, je vais essayer de vous faire ça d’ici la fin de la semaine. Pourquoi ? »

« Parce que en fait, Hope est dans les starting block, on a déjà l’ordonnance de traitement et si on peut, on doit l’appeler lors de mes prochaines règles qui doivent arriver la semaine prochaine. Et pour tout vous avouez, logistiquement parlant, ça nous arrangerait énormément. »

Rires du médecin qui connait bien Hope, pas de problème pour elle pour le prochain cycle. Le RDV aura été rapide en 15 minutes c’était réglé.

Une fois l’ordinateur éteint, je suis dans un drôle d’état. J’ai faim, j’ai froid, je tremble, j’ai l’impression que mes jambes ne peuvent plus me porter. Alors ca y est ? C’est bon ? On va vraiment reprendre le chemin « actif » de la PMA ? Je me sens hyper soulagée et en même temps un autre stress prend le dessus. Il va falloir que j’annonce à mon boulot, moins d’une semaine après mon embauche, que je risque de commencer un protocole dans les jours à venir. Et expliquer que, contrairement à ce qu’on imagine, ça ne veut pas du tout dire que j’enchainerai avec un congé maternité. Il faut que je trouve une pharmacie pour commander les traitements et tâter le terrain sur les ruptures de stock du moment. Vivelledot or not Vivelledot ? Il va falloir reprendre les vieux réflexes. Je n’ai plus de boîte à aiguille et je ne sais même plus si j’ai du désinfectant dans mes placards. Et en même temps, le protocole insémination est tout nouveau pour moi et ma vie en Province va impliquer une toute nouvelle organisation.

16 commentaires sur “Feu vert du CECOS ?

  1. Ça s’accélère vraiment, c’est top que les choses s’enchaînent pour une fois !🍀🍀🍀
    Et sinon pour la visio, je me disais, c’était pas possible de vous connecter depuis deux endroits différents ?

    Aimé par 1 personne

  2. Ça avance très très bien, c’est cool 😀

    Ça m’a toujours exaspéré les mecs qui disent que c’est compliqué de se libérer pour un RDV alors que nous on les enchaîne… Toujours une grosse blague… Mon mari me fait souvent la même.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ton côté féministe 😉 T’inquiète pas, je ne me laisserai pas faire ! Mais je te laisse deviner qui a oublié d’envoyer sa carte de groupe qui debloquera le retrait de paillette…

      J'aime

  3. Allez, c’est bien parti tout ça. Et tu sais, pour une insémination, moi, j’étais absente du boulot seulement 2 fois, alors si tout va bien, ça ne fait pas tant que ça pour ton taf ! Courage !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s