IAD 2 l’impression qu’on n’en verra jamais le bout

Et aller, encore et toujours, c’est reparti pour un tour !

La reprise est loin de se faire en douceur, le réveil aux aurores pique déjà. Les résultats de ma prise de sang de lundi ont fini par arriver me réveillant au passage à 1h du matin.

Au labo, l’infirmière décide devant l’état de mon bras gauche de tenter sa chance à droite. C’est marrant mais j’ai la vague impression que mes veines commence à se cacher. Et pourtant ça fait 3 fois que je tombe sur la même infirmière qui pique bien.

Au cabinet d’écho, médecin différent de la dernière fois mais tout aussi gentil et compétent. Lui aussi sait repérer de l’endométriose sur écho. Il refuse ma proposition de noter sur le compte rendu et en même temps j’ose pas lui dire que mon médecin trouve que c’est un pourrave leur truc. Pour compenser, je demande à la secrétaire de prendre en photo les clichés pour les mailer à Hope. Je m’applique pour ne pas avoir de reflet, vérifie que l’image est bonne même quand on zoom et m’assure d’avoir toutes les infos. J’ai donc image et taille de : l’endomètre, des ovaires et de tous les follicules dominants. J’espère que ça ira. Comme d’habitude des follicules en veux tu, en voilà (23 au total) mais mais il n’y en a pas beaucoup pour se mettre en rang et obéir aux consignes. L’écho du jour confirme que l’ovaire gauche a lâché l’affaire le seul follicule qui domine stagne à 10 mm. A droite, 3 follicules sont encore dans la course mais l’écart de taille se creuse un peu: 12, 13 et 16 mm. On s’approche tout doucement mais c’est toujours pas ça. Je sens que je vais gagner le droit de revenir vendredi.

11h30 tous les résultats sont là, cette fois, pas besoin de me battre avec le labo. 15h toujours pas de news de Hope, je demande à Mon Chéri de lui envoyer les résultats par mail au cas où ils n’auraient pas reçu le fax. En sortant du boulot, ma « responsable » (on va dire ça comme ça) qui télétravaille demain, me demande discrètement si je serai là vendredi. Aucune idée, j’attend encore les consignes. Hochement de tête, « tu m’enverras un mail pour me dire ». 18h, je vais voir Mon Chéri « au fait, tu as du oublier de me dire mais t’as bien les consignes Wistim ? » Non ?!!! 18h30, toujours rien, j’espère qu’il n’est rien arrivé à Hope et que j’ai juste été oubliée. Je décide de lui envoyer un mail? Je n’ai pas trop de doute sur le Gonal, je pense qu’on poursuit sur les mêmes doses mais Orgalutran, ou pas encore ? 18h50, je reçois les consignes. On poursuit bien le Gonal, et pas d’Orgalutran pour ce soir. Niveau surveillance, prise de sang demain et prise de sang + écho vendredi près de chez moi. Et bah, on n’est pas sortis de l’auberge ! Heureusement que j’ai pu faire mes contrôle ici, j’imagine pas la ruine, la fatigue et l’organisation que ca aurait été sinon.

Je sens que la fin de la semaine va être longue !

10 commentaires sur “IAD 2 l’impression qu’on n’en verra jamais le bout

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s