La journée des miracles

On ne s’emballe pas, je ne suis pas enceinte ! Du moins pas encore ou pas tout court mais j’ai aucun moyen de le savoir.

Il y a 3 semaines maintenant que nous avons eu le rapport des travailleurs sociaux. Chaque jour, j’ouvre ma boîte aux lettres avec cet espoir d’y trouver le courrier avec la date de commission et chaque jour j’ai la déception de trouver la boîte aux lettres désespérément vide. J’avais donc demandé à Mon Chéri de passer un bref appel pour être sûrs qu’on n’a pas été oubliés. Notre assistante sociale est bien gentille mais un peu à l’ouest et laisse beaucoup traîner les choses. En plus, les délais de commission sont assez long en ce moment donc autant ne pas trop attendre pour se manifester. Je me dis aussi que ça prouve notre motivation sans être non plus trop insistant.

En parallèle, à défaut de pouvoir se voir en vrai, mes parents nous ont envoyé un colis avec les chocolats de Pâques et surtout des fils de broderie qui trainent chez eux, dont personne se sert, mais que je voulais absolument avoir vu que je ne peux pas aller en acheter en magasin. Mon père étant un grand stressé, je dois suivre le colis à la trace et prévenir dès que je l’ai reçu. En début d’après midi, le colis est noté livré dans la boîte aux lettre, j’envoie donc un SMS à Mon Chéri pour qu’il vérifie :

-Tu pourras vérifier que le colis de mes parents est dans la boîte aux lettres ?

-10 juin

-La commission ?!!!

10 longues minutes plus tard

-9h30 et j’aurais le lien d’ici là

-Mais c’est bien la commission ?!!!!

-Non la visite du pape^^

A noter quand-même que Mon Chéri a tendance à passer d’un sujet à l’autre sans transition. Ça va je le connais bien mais parfois faut arriver à le suivre.

La date de commission enfin ! Je suis trop contente ! C’est dans longtemps mais c’est pas grave (fuck la PMA m’a réellement appris à être patiente ?!!!). On a enfin la date et c’est bien le principal !

En même temps, je reçois un mail professionnel pour des accès, à un logiciel indispensable mais, pour lesquels je me bats depuis 3 mois. En ayant plus que marre, je suis passée par des sentiers pas très réglementaires, même si tout à fait légaux, et le pire c’est qu’au lieu de m’en blâmer, le responsable qui s’en est aperçu m’en a félicité ! Nan mais attend 3 mois que j’attend ! Je sais que je suis devenue plus patiente mais faut pas exagérer non plus !

Me manquant les droits administrateurs pour l’installer, je prends mon courage (et ma chance) à deux mains et je contacte dans la foulé le service informatique. Franchement faut pas rêver mais je ne perds rien à tenter. La personne au téléphone ouvre une demande et me dit que j’aurais probablement les droits le lendemain mais qu’il faudra que je me débrouille pour l’installer. Parfait ! Même pas 10 minutes plus tard je suis rappelée pour une demande de précisions. Ma demande est légitime, 15 minutes plus tard, le mec a tout installé et s’est assuré que tout fonctionnait bien ! Encore plus parfait !

Danse de la joie dans le bureau ! Je vais enfin pouvoir travailler sur le projet pour lequel j’ai été embauchée ! Je suis enfin autonome dans mes missions. Maintenant, je ne vois plus les journées passer et je peux réellement kiffer mon travail ! 1 semaine plus tôt je demandais à Souris de plus croiser les doigts pour ces accès que pour l’insémination parce qu’au point où j’en étais, ça me semblait aussi peu probable d’avoir ces accès qu’un test positif.

En rentrant, je me retiens de me jeter sur la boîte aux lettres et me rappelle que c’est bon, on a la date de commission. Nouvelle grosse surprise, avec le courrier annonçant la date de commission, il y avait les rapports. Celui des travailleurs sociaux mais aussi celui de la psy qu’on n’avait pas encore lu !

-What ?!!! Mais pourquoi tu me l’as pas dit ?!!!!

-Bah ça me semblait évident. Mais maintenant que tu le dis en fait pas tellement.

-Et il est bon ?

-Moi je le trouve pas trop mal

Pas trop mal qu’il ose dire. Avis favorable !!! Que demander de plus ? J’ai pas pleuré cette fois mais quel soulagement ! On essai de ne pas trop se réjouir mais on se dit aussi que, normalement, ça devrait bien se passer.

Maintenant les rapports trainent sur le meuble de l’entrée. J’ai pas le courage de les ranger. Je passe devant tous les jours le sourire aux lèvres.

Après toutes ces bonnes nouvelles, je suis un peu sur un petit nuage. J’essaie de profiter du moment présent tout en me demandant quand la prochaine galère va me tomber sur le coin du nez. Forcément je me dis qu’il faut équilibrer les choses, le test sera forcément négatif ou finira en nouvelle GEU. Si seulement la chance pouvait finir par tourner.

10 commentaires sur “La journée des miracles

    1. Les grands esprits se rencontrent je recherchais ton adresse mail 🤣
      Justement ça fait trop de bonheur d’un coup, je suis pas habituée.
      Je viens d’ailleurs de me prendre la tête avec un responsable pour ces codes. Trop beau pour que ça dure !

      J'aime

  1. J’ai croisé pour les 2.
    Et tu vois yen a un qui a marché alors pourquoi pas l autre !?!

    J’ai hâte pour la commission ! En tout cas c’est clair que dans ton bled ça a l air plus rapide qu en région parisienne !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s