IAD 4 chose promise chose due

Je ne me suis pas vraiment étendue sur la première partie de cycle parce qu’au final, c’est un peu toujours la même chose.

Vendredi, contrôle à J7, un peu précoce à mon goût mais la Belgique a préféré jouer la sécurité en vérifiant avant le week-end. Follicule à 12 mm à droite, comme d’habitude, rien de spécial à gauche à part un follicule qui approche timidement les 10 mm.

Le lundi, j’ai hésité à prendre l’Ovitrelle avec moi mais clairement, je ne le sens pas. Mon Chéri espère une IAD pour mercredi mais à mon avis il rêve. Je ne sais pas pourquoi, je sens que cette fois ça va trainer.

Au labo, c’est un beau bordel. Une infirmière remplaçante est là et prend 10 min par patient. 10 min !!!! Evidement ça n’avance pas et je vois l’heure de mon RDV d’écho approcher. Je cours jusqu’au cabinet et sonne pile à l’heure. Le comble c’est que ça me tire à peine dans le ventre. Clairement on n’y est pas !

L’écho montre un endomètre à 8,9 mm, pas ouf par rapport à d’habitude mais il y a encore le temps. A gauche, rien de rien, à droite un follicule de presque 20 mm. Ah merde !! Mais comment c’est possible ça ?!!! La prise de sang montre un œstradiol bien haut et surtout une LH qui commence déjà à décoller. J’appelle en urgence Mon Chéri pour qu’il me dépose l’Ovitrelle avant de partir bosser. Ce dernier ronchonne parce qu’il m’avait bien dit de prendre le traitement avec moi et parce qu’en plus ce ne sera pas mercredi comme il le souhaitait.

Le mardi direction la Belgique. A notre arrivée l’infirmière est au téléphone et pas moins de 3 personnes viendront nous voir pour savoir si on s’occupe de nous. Il semblerait que notre médecin soit là et l’infirmière nous demande si on souhaite qu’il réalise l’IAD. Honnêtement, ca m’est égal, si possible, oui pourquoi pas sinon, j’en ferais clairement pas un drame. Une fois la paillette prête, l’infirmière revient nous chercher en nous disant que notre médecin n’est pas disponible mais que si on veut, on peut l’attendre. Franchement, je ne vais pas attendre pour ça, on y va ! L’infirmière nous installe et me dit :

-Madame, vous savez quoi faire ? Vous enlevez le bas…

-Oui, oui vous inquiétez pas, j’ai l’habitude !

-Mouai on n’aime pas trop ça ici les gens qui ont l’habitude. J’espère bien que c’est la dernière fois.

Mon Chéri est plié de rires. Bah nous aussi on espère bien ne pas les revoir trop vite. Ca nous change de notre premier centre et de la sage -femme qui nous disait qu’il fallait pas se prendre la tête. « Peu importe si le traitement n’est pas adapté, si ca ne marche pas vous ferez une 3ème FIV… ».

Le médecin frappe avant d’entrer et se présente, elle reprend nos pièces d’identité et repart chercher la paillette. Mon Chéri me regarde surpris « t’as vu elle s’est présentée ?! ». Lors de l’insémination, elle me demande la permission avant de me toucher, me parle de voyage, me fait respirer, me demande de m’imaginer dans un superbe endroit. L’insémination se fait tout en douceur, dans le calme et on me laisse allongée quelques minutes. C’est à moi de me lever à mon rythme quand je suis prête. On n’a clairement pas le sentiment d’être mis à la porte. Là aussi ça nous change. Cette fois non plus pas besoin d’avoir la vessie pleine et ça s’est très bien passé !

Avant qu’elle ne parte, je lui demande quand même si on change quelque chose sur le traitement par progestérone. Le dernier dosage n’était pas super élevé malgré la bonne supplémentation et ayant des antécédent d’insuffisance sévère, je ne suis pas des plus rassurée. D’autant plus que personne n’a jugé bon de recontrôler jusque là. Le médecin me dit que le dernier résultat n’est pas vraiment révélateur. Bah tiens ya des choses qui ne changent pas par contre. On demande des examens mais on se fout des résultats… 2 options s’offrent à moi, soit contrôle à 6 jours de traitement, soit on augmente direct. On serait en IAD 1 ou 2 je veux bien recontrôler mais là, IAD 4 je n’ai plus tellement ce luxe. Je gagne donc ma supplémentation : 3 progestérone par jour + 3 Duphaston par jour. C’est bête, je voulais finir mon stock de Progiron mais tant pis je prend ! Je dois vois une nouvelle gynéco PMA la semaine prochaine, faudra que je pense à lui en reparler.

La dernière fois, à la vue des panneaux indiquant la plage, Mon Chéri m’avait dit « à la prochaine tentative, on y va ! ». Cette fois, on n’est plus confinés et le temps n’est pas trop mal donc c’est parti ! Ca fait un bien fou ! La plage, les odeurs, le calme, les mouettes. C’est trop bon ! Je savoure ma glace au Nutella devant les vagues et je lutte pour ne pas m’endormir. Allez bon sang accroche toi ! Regarde comme la vie est belle ici. Je te jure que tu seras plus que pourris gâté si tu décide de t’installer avec nous.

En rentrant par contre, je m’écroule sur le canapé et m’endors aussitôt. Mon chat est aux anges et ronronne contre mon ventre. Je suis réveillée 1h30 plus tard par l’orage et mon chat apeuré. Mon Chéri décide de me laisser au chaud à la maison et va braver les éléments pour aller me chercher le Duphaston.

Dans la nuit je suis réveillée par une douleur à l’ovaire. Je dois ovuler d’un moment à l’autre et la douleur est atroce. Je suis épuisée, je peine à marcher et je ne sais pas quoi prendre pour me soulager. J’hésite à réveiller Mon Chéri pour qu’il m’emmène aux urgences mais je ne vois pas bien ce qu’ils pourront faire pour moi. Tant pis, j’attend. Je finis par me rendormir d’épuisement, couchée en chien de fusil et à mon réveil, à mon plus grand soulagement, la douleur à complètement disparue.

La journée aura été riche en émotions, résultats dans 2 semaines en espérant que dame nature me fasse le plus cadeau d’anniversaire.

13 commentaires sur “IAD 4 chose promise chose due

  1. Je suis heureuse de lire que cette Rencontre s’est faite en douceur ☺️ j’ai à chaque fois hyper mal à l’ovaire quand j’ovule : c’est ça de sortir un mastodonte ! 😉 Je continue d’espérer pour que cette tentative soit la bonne !! 😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s