Nouvelle région, nouvelle équipe

Lorsque nous sommes arrivés dans la région il y a quelques mois, le plan était d’être, malgré la distance, suivis en PMA par Hope et son équipe.

Mais bon, après s’être fait bien lourdés, il a bien fallu trouver une autre solution. Une semaine avant la première IAD en Belgique, Mon Chéri a donc appelé partout pour trouver une solution en urgence. Il avait réussi à nous décrocher un RDV avec une gynéco PMA avec un délai d’1 mois 1/2 choisie un peu au hasard. Le délai était plutôt pas mal mais pas assez rapide pour commencer les IAD. Sur les conseils d’une secrétaire d’une autre gynéco PMA qui ne prend plus de nouveau patient, on s’est donc retrouvés chez la gynéco qui nous suit actuellement.

Elle est absolument adorable, posée (l’opposée complet de Hope), hyper consciencieuse mais clairement, elle n’est absolument pas compétente en PMA. Sa collègue a dû me demander le dosage de l’Ovitrelle car ne connaissait pas du tout le traitement… Par contre en cas de grossesse, je la garde sans hésiter !

Mon Chéri ne voyait pas trop l’intérêt d’une gynéco PMA mais, de mon côté, j’étais pas hyper rassurée. En cas de complications, de problème avec un traitement, ou de nécessité d’examen complémentaires, il faudra que je me débrouille seule encore une fois et en plus dans une région que je ne connais pas du tout.

Et puis finalement, en rediscutant du RDV avec la nouvelle gynéco prévue cette semaine, on s’est aperçu qu’on ne le sentait pas du tout. Aucun de nous deux n’avait envie d’y aller.

Lorsqu’on a fait la première IAD en Belgique, le médecin qui a fait l’insémination nous a parlé d’une gynéco qui avait travaillé chez eux pendant plusieurs années et qui avait désormais un cabinet près de chez nous. Super sympa, sérieuse, empathique, bref top ! Il se demandait donc si on était suivis par elle. Bah non et en plus son nom ne nous parlait pas du tout. A ce moment là, on était fatigués de ce premier marathon d’IAD à l’étranger, on avait une date de RDV et plus du tout envie d’appeler ailleurs.

Lors de la 2ème IAD, la semaine dernière, l’infirmière qui nous accueille tilt direct en voyant notre adresse. Aaaaah mais vous connaissez pas le Dr Bidulle ? Elle a travaillé chez nous, elle est tellement gentille cette femme ! Euh bah non toujours pas.

Donc ce week-end Mon Chéri me dit qu’il ne comprend pas pourquoi on irait au RDV prévu dans la semaine. Tant qu’à avoir une gynéco PMA en France, autant avoir une gynéco qui a l’habitude de travailler avec le centre Belge. La communication n’en sera que plus simple.

Mon Chéri se charge d’appeler pour décrocher le Graal du RDV. Dans l’après-midi, je reçois un texto, le répondeur dit qu’ils ne prennent pas de nouvelles patientes. Et ? Tu crois que c’est ce qui va m’arrêter ? Laisse moi faire ! J’appelle et effectivement, le répondeur dit qu’ils ne prennent plus de nouvelles patientes mais en gynécologie ! Pour toute demande d’AMP, veuillez attendre une secrétaire va prendre votre appel… La secrétaire est trop gentille, je lui explique la situation. Les délais de RDV sont actuellement de 3 mois et avec les vacances qui approchent, c’est d’autant plus compliqué. Elle peut me trouver un RDV en juillet. Arf, c’est à dire que la CPAM nous prend en charge à l’étranger jusqu’en août donc juillet c’est pas ouf. Je préviens surtout qu’on n’en n’est pas à nos début et que l’histoire est bien longue à raconter. Et bingo, RDV dans environ 3 semaines ! En échange, je promet de faire un résumé sur papier de notre parcours pour que la consultation aille plus vite. Et voilà l’expérience qui parle !

Aller, comme ça, je m’offre le luxe d’un mois de pause pour mon anniversaire. De toute façon, on n’est plus à un mois près et après avoir enchainer 2 tentatives, ça ne fera pas de mal à mon corps de se reposer sur un cycle.

Je n’en avais pas vraiment parlé, mais suite à la prise de sang pourrie à laquelle Hope n’avait pas réagi, j’avais, sur les conseils de la nouvelle gynéco, pris RDV avec un endocrinologue. Ma thyroïde est à surveiller de près et surtout c’est bien d’avoir un premier contact pour qu’un médecin puisse réagir vite en cas de grossesse. J’ai pas voulu m’embêter, j’ai pris RDV dans mon hôpital, au bout du couloir. Le médecin a été super ! Pas d’inquiétude à avoir actuellement, mais elle comprend clairement mes inquiétudes dans ce contexte PMA surtout avec antécédent de fausse couche. Je suis donc repartie avec une ordonnance pour contrôle de la TSH, toutes les 5 semaines, tout le temps que durera la PMA. Dès que la TSH dépasse les 2,5, on traitera. Et au passage, elle s’est inquiété de savoir si mes carences en fer et vitamine D avaient été traités. Rien d’inquiétant avait dit Hope …

Ce soir en rentrant, un nouveau courrier de leur service. Nan mais ils me veulent quoi encore ? C’est du public, j’ai fait ce qu’il fallait, je paye pas (grosse traumatisée des factures de mon premier centre) ! Et bah pas du tout ! Ils ont bien reçu mes résultats de prise de sang et elle me confirme qu’on ne traite pas pour le moment. J’hallucine ! Ils on reçus mes résultats, elle les a regardé et en plus elle me fait un courrier ?!!!

C’est trop beau pour être vrai tout ça. Ca m’inquiète ! Qu’est ce qu’il va encore nous tomber sur le coin du nez ?

5 commentaires sur “Nouvelle région, nouvelle équipe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s