Et ça continu encore et encore !

Tout d’abord, je voulais vous remercier pour vos commentaires. Je n’ai pas eu la force de répondre, j’ai eu besoin de prendre un peu de recul avec la PMA.

Naïvement, je pensais qu’avec un taux à 20 ui, mes règles ne seraient pas bien différentes de d’habitude. Pfffff franchement j’aurais dû savoir que c’était pas si simple. 72 h de douleurs non stop, malgré les antalgiques les plus forts de mon stock, pris en systématique. Comme la dernière fois, je n’ai pas beaucoup saigné ce qui me fait craindre mes prochaines règles, et encore une fois, je me suis retrouvée avec mon embryon entre les mains. Ca fait toujours mal de voir son embryon finir au fond des toilettes mais, en même temps, je me voyais mal le conserver dans une boîte.

La gynéco de dépannage (on va l’appeler comme ça) a fini par me répondre : « il semblerait que ce soit une grossesse arrêtée, refaite un dosage dans une semaine. ». Sans rire ! Avec un taux qui chute, je ne vois pas bien ce que ça pourrait être d’autre. Même pas un « je suis désolée » ou autre mot gentil. Tiens vla ton ordonnance et démerde toi…

Le mardi, l’infirmière Belge m’appelle pour savoir si j’ai fait mon dosage. Et bah non ! Je suis fatiguée, je vais pas me lever, encore une fois, aux aurores dans l’espoir d’arriver à l’heure au boulot, pour me faire charcuter le bras pour un dosage dont je ne vois pas l’intérêt. Eventuellement, j’irai le jeudi quand je serai en repos, quand je serai prête et encore c’est bien parce que j’ai un dosage de TSH à faire en même temps. J’espère vraiment que la TSH est bonne et que ce n’est pas la raison de cet échec sinon je défonce l’endocrinologue et les gynécos qui me disaient qu’il n’y avait rien à craindre !

Je suis au plus mal surtout parce que ça remu pas mal de mauvais souvenirs. C’est étrange, je pensais en avoir fait le deuil. L’infirmière souhaite savoir si j’ai bien arrêté les traitements et essaye de me me demander délicatement si j’ai commencé à saigner et si … Je la coupe « oui il est bien parti ». Je ne me rappelle plus exactement de la conversation mais l’infirmière a été d’une extrême bienveillance et m’a beaucoup touchée. Je l’ai remerciée pour leur prise en charge: la bienveillance, le respect du patient et de son conjoint, le respect de la pudeur, leur suivi et accompagnement. C’est triste, mais plus jamais je ne veux remettre les pieds dans un centre de PMA Français !

Comme prévu, Mon Chéri est allé à son weekend familial sans moi. Et si, initialement, ma belle mère a trouvé mon absence un peu abusée, elle a rapidement changé d’avis. La présence de la cousine n°2 enceinte ET l’annonce de grossesse, non désirée, à 1 mois 1/2, de la cousine n°3 lui ont fait dire que finalement, j’avais bien fait de ne pas venir. Cousine n°3 qui fume enceinte parce que ce n’est pas bon d’arrêter brusquement en début de grossesse…

Le jeudi, je vais donc faire ma prise de sang. L’infirmière est jeune diplômée et pique très mal, touche le nerf, je finirai avec de la glace sur le bras pour limiter les dégâts. Le taux est bien redevenu négatif et la TSH est revenue à un taux plus acceptable. Je suis de nouveau appelée par l’infirmière Belge qui me dit qu’il vaut mieux laisser passer un cycle. Si je le veux, je peux les rappeler au prochain J1 pour un nouveau protocole. Je peux aussi faire une pause si j’en ressens le besoin ou partir en vacances si j’ai d’autres projets pour cet été. Ils ne ferment pas pendant les vacances, je les rappelle quand je veux, quand je me sens prête. Bref c’est comme je le veux MOI ! Fuck, c’est pas en France qu’on voit ça !

Le lendemain, c’est mon anniversaire. Je suis seule chez moi et fête donc mes 32 ans, mes 5 ans d’infertilité, la DPA de ma première grossesse et une 2ème grossesse qui n’arrivera pas à terme. Mais bien sur, ça ne suffisait pas à dame nature ! Je suis réveillée par les vomissements de mon chat.

Quoi de mieux pour commencer la journée que de nettoyer le vomis du chat ? Les minutes passent, je commence ma journée mais mon chat reste prostrée au milieu du couloir et refuse catégoriquement de bouger et de manger. Ah non, ça suffit, yen a marre ! Elle est dans le même état que mon chat précédent quelques jours avant son décès. Le vétérinaire m’avait dit qu’elle n’avait rien de grave et qu’une prise de sang était inutile. 2 jours plus tard, il était trop tard elle était mourante, 4 jours plus tard, on m’annonçait le décès de mon chat qui n’avait pas été surveillée pendant sa nuit d’hospitalisation.

J’appelle donc en urgence le vétérinaire conseillé par ma collègue. Mon Chéri me dit au téléphone que peu importe ce que le vétérinaire dit et le prix que ca coûtera, elle aura une prise de sang. J’ai trop besoin de sommeil et je serai bien incapable de dormir si j’ai le moindre doute sur son état de santé. C’est pas possible, je vais finir par péter les plombs ! En grosse parano, je pars même avec mon pull pour que mon chat ait mon odeur avec elle en cas d’hospitalisation. J’hésite même à faire chier pour rester sur place avec elle.

Pendant l’examen, mon chat est sans aucune réaction. Le comble pour celle que l’on surnomme « majesté miss mari ronchon », pire cauchemar de notre vétérinaire parisien. Le vétérinaire ne voit pas bien ce qu’elle a et me dit qu’une prise de sang est possible mais pas forcément nécessaire. M’en fou ! Je suis renvoyée en salle d’attente avec mon chat le temps d’attendre les résultats. 15 min plus tard je suis rappelée. Gros soulagement, ses reins vont bien ! Par contre, elle a un léger soucis hépatique, c’est probablement un problème digestif associé à un coup de chaud, lié à l’arriver brutal de l’été, chez un chat qui a du mal à supporter les grosses chaleurs. Elle a un traitement à prendre mais en cas de récidive de vomissement je dois l’emmener aux urgences vétérinaire sans tarder. Si dans 3 jours elle n’a pas retrouvé son comportement habituel, je dois la ramener.

Depuis, mon chat a fini son traitement, elle va mieux et, forcément, moi aussi. J’ai pris du recul et je passe doucement à autre chose. De toute façon, il fallait bien, il y avait la commission d’agrément où l’on devait être présents et il n’était pas question d’afficher autre chose qu’une mine réjouie !

Tout n’est pas parfait pour autant, j’ai fait une mauvaise chute et me retrouve avec une plaie pas bien jolie au niveau de la hanche. Comme d’habitude, je ne fais pas dans le classique !

11 commentaires sur “Et ça continu encore et encore !

  1. Moi aussi j’ai été harcelée, littéralement, par le secrétariat médical, qui avait aussi fait un trou dans la tête des infirmières de mon labo…parce que tant qu’ils n’ont pas la preuve que taux est redescendu à 0, ils ne peuvent pas clôturer le dossier.
    J’aurai dû leur envoyer mon slip et son contenu à ces cons.
    De grosses bises pour toi, et des glaçons pour rafraîchir le chat 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement je comprends pas pourquoi se prendre la tête sur un tel détail alors qu’à côté tout le monde se fout de choses plus importantes genre mon sévère déficit en progestérone ….
      Ça va bien qu’ils sont gentils !
      Le chat va passer sa journée devant le ventilo 🐱🐱

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s