Quand J1 tombe un 13 août…

… et que tu as un bilan à J3 à faire.

Lorsque j’ai eu mon RDV avec Hope en plein confinement, le plan c’était, pilule le plus longtemps possible avec un arrêt un peu avant, ou après, le RDV de septembre pour pouvoir faire le bilan à J3 et préparer le prochain plan d’attaque. Finalement, et sans vraiment de surprise, je n’ai pas plus supporté cette nouvelle pilule que les autres et je l’ai arrêtée après avoir serré les dents pendant 2 mois le temps de voir avec le CECOS et de faire l’hystérosalpingographie sans tenir compte de mon cycle.

Après l’arrêt de la pilule, je n’ai pas vraiment eu de règles de privation. En même temps je saignais suite à l‘hystérosalpingographie  toute en finesse de l’autre con (oui j’ai décidé qu’il s’appellerait comme ça), donc difficile de savoir. C’est donc après 40 jours que mes règles ont décidés de se pointer et bien sur la semaine du 15 août.

Evidemment je le sens pas trop cette histoire. M’étonnerait que ma gynéco habituelle soit là. Je dégaine la liste de Hope, 4 personnes: ma préférée, la bizarre, un qui n’a pas de place avant le 24 août et un qui a de la place à J5 mais des avis me rappelant étrangement ledit con de l’hystérographie que j’ai toujours pas digérée. Le médecin dispo je le sens pas. J’en ai plus qu’assez de subir ce parcours, j’ai mal, je suis épuisée, j’ai pas envie de faire le marathon métro-labo-boulot-écho. Au pire du pire, Mon Chéri pourrait venir avec moi et lui faire ravaler ses réflexions. Reste l’option de la bizarre. Elle n’est pas hyper aimable mais elle respecte la pudeur, est très pro et ne fait pas de réflexion déplacée mais elle non plus n’a pas de place avant le 24 août.

Avant de prendre le RDV avec celui que je veux éviter, je me laisse une chance d’appeler le secrétariat de celle que je préfère. La secrétaire me confirme qu’elle est en congé. Je tente ma change avec une éventuelle remplaçante mais non. La mort dans l’âme je me résous à prendre RDV avec la dernière option qu’il me reste mais c’est trop tard plus de place le lundi. Il reste des places le mardi (J6) mais vraiment professionnellement parlant, ça ne m’arrange vraiment pas du tout. J’appelle super Lucienne à la rescousse mais sa dernière carte n’a pas de place non plus avant le 24 août. Foutu 24 août !!

J’hésite à appeler au pif dans la capitale mais ma première écho à J3, avec une gynéco qui m’avait été recommandée, n’a révélée absolument aucune anomalie, parfaite. 6 mois plus tard le Dr F hurlait au scandale, ce qu’elle voyait ne datait pas d’hier. Donc je ne vois pas l’intérêt de me casser la tête pour prendre le risque d’une écho qui sera bonne à refaire et à re-payer.

Ça ne m’arrange pas mais tant pis, on verra ça au prochain cycle. On déménage dans 2 semaines (j’en reparlerai) et étrangement ça m’intéresse vachement plus qu’une écho à J3. Carpe Diem, on verra bien. Au pire, je reviendrai faire un petit pèlerinage chez ma gynéco habituelle.

giphy (18)

6 commentaires sur “Quand J1 tombe un 13 août…

  1. Attendre le prochain cycle me semble l’option la plus sage. J’allait écrire « on est pas à un mois près » et puis j’ai pensé au come-back du Covid … Mais bon, on a pas la main sur ce paramètre, donc tu verras / on verra dans un mois … En attendant, focus déménagement ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s